MONDE

14 morts et plus de 100 blessés par armes à feu à Chicago en un week-end

14 morts et plus de 100 blessés par armes à feu à Chicago en un week-end

AFP Illustration.

Le grand week-end de la fête nationale américaine a été particulièrement sanglant à Chicago, où au moins 101 personnes ont été blessées par balle, 14 d’entre elles trouvant la mort, a rapporté mercredi le Chicago Tribune.

La plus jeune de ces victimes avait 13 ans et la plus âgée 60, selon le quotidien Chicago Tribune, qui précise que les violences étaient localisées à des quartiers au sud et à l’ouest de la troisième métropole des États-Unis.

Ce mauvais bilan intervient alors que le président Donald Trump a annoncé vendredi qu’il enverrait des renforts fédéraux pour endiguer la criminalité qui gangrène Chicago, où la police locale a été critiquée pour ses abus dans un rapport officiel publié en janvier.

Ayant débuté vendredi soir, le week-end du jour de l’Indépendance (4 juillet) a duré jusqu’au petit matin mercredi, soit quatre jours pleins. Il est demeuré relativement calme jusqu’à mardi après-midi, puis les violences se sont emballées: 41 personnes ont été touchées par des tirs en l’espace de 12 heures.

La criminalité à Chicago fait couler beaucoup d’encre car la ville de l’ex-président démocrate Barack Obama est très en vue. Toutefois, rapportées à la population, les violences armées y sont moindres que dans d’autres villes du pays comme St Louis ou Baltimore.

Nos dernières videos