JUDICIAIRE

Un jeune Fléronnais de 20 ans suspecté de participation aux activités d’un groupe terroriste

Un jeune Fléronnais de 20 ans suspecté de participation aux activités d’un groupe terroriste

Archive (illustration) ÉdA

Un jeune de Fléron de 20 ans qui avait été dénoncé après avoir diffusé de la propagande terroriste sur les réseaux sociaux se retrouve devant le tribunal. Il était suspecté de s’être radicalisé, d’avoir envisagé de partir en Syrie et de vouloir poser des actes terroristes.

Le parquet fédéral a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 4 ans de prison assortie d’un sursis partiel et probatoire contre un Fléronnais âgé de 20 ans, suspecté de participation aux activités d’un groupe terroriste.

Le prévenu avait été dénoncé après avoir diffusé de la propagande terroriste sur les réseaux sociaux. Il était suspecté de s’être radicalisé, d’avoir envisagé de partir en Syrie et de vouloir poser des actes terroristes. Il était notamment suspecté d’avoir recherché un appartement afin d’y cacher des explosifs.

Marié avec la cousine de Mohammed Abrini

Le jeune homme s’était dit favorable à un islam radical. Il s’était marié religieusement à Molenbeek avec la cousine de Mohammed Abrini, impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles.

A l’audience, il avait minimisé les faits et prétendu qu’il avait épousé cette jeune femme uniquement afin de connaître les sensations d’avoir des relations sexuelles avec la cousine d’un terroriste. La femme avait été répudiée trois jours après l’arrestation et l’incarcération du prévenu.

Le parquet fédéral a rappelé que la mère et le frère du prévenu l’avaient dénoncé après sa radicalisation et sa propagande appelant à une lutte armée. Selon le ministère public, le prévenu était acquis de longue date aux thèses de l’État islamique. Une peine de 4 ans de prison, avec sursis probatoire pour la moitié, a été requise.

La défense, Me Simonis, a contesté les faits et a sollicité l’acquittement. L’avocat a soutenu que son client est un fanfaron, un fumiste et un mythomane qui n’a pas posé le moindre acte préparatoire dans le cadre d’une activité terroriste.

Le jugement sera prononcé le 19 juillet.


Nos dernières videos