SOCIÉTÉ

Mons lance son «Service administratif à la maison» pour les personnes à mobilité réduite

Mons lance son «Service administratif à la maison» pour les personnes à mobilité réduite

Le ministre wallon des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne (PS) et la Région Wallonne sont à l’initiative du projet montois. Photo News

La Ville de Mons a lancé mardi, en présence du ministre wallon des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne, son «Service administratif à la maison» (SAM). Un projet destiné à faciliter la vie des Montois de plus de 75 ans et des personnes à mobilité réduite.

Le SAM, nouveau service gratuit, est proposé aux Montois de 75 ans et plus ainsi qu’aux Montois à mobilité réduite. Il est financé dans le cadre de la Politique des grandes villes initiée par la Région wallonne.

Le SAM se rendra au domicile des personnes concernées, pour qui se déplacer représente trop de difficultés, afin de leur délivrer des documents administratifs. Le service sera assuré par quatre agents de la Ville et une coordinatrice du service État civil-Population. Deux véhicules fonctionnant au gaz naturel sont en cours d’acquisition pour sa mise en œuvre.

Le potentiel de Montois qui pourront bénéficier du SAM est, selon la Ville de Mons, de quelque 10.000 habitants, soit près de 10% de la population. Pour bénéficier de ce nouveau service, les citoyens doivent simplement signaler leurs besoins au service communal de la population.


Nos dernières videos