article abonné offert

FACEBOOK

Vrai ou pas? On s’en fiche

Pour s’informer sur le net, les femmes, les jeunes et les personnes issues de groupes sociaux moins favorisés pensent à Facebook, tandis que les hommes préfèrent significativement les sites de la presse.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 118 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos