SAUTE D’HUMEUR

Mes beaux PV de France!

Mes beaux PV de France!

Rien que la qualité du papier, ça doit lui coûter un pont à l’État français tous ces beaux «avis de contravention». -

Ce n’est pas que j’adore recevoir des PV français, mais au moins, ils sont jolis!

L’autre jour, il y avait une émission rappelant combien les humoristes belges brillent en France.

Et bien, il n’y a pas que les comiques, les conducteurs belges, ils éblouissent la France, ils font des étincelles. Dès qu’ils traversent la France, les radars surchauffent. Un feu d’artifice permanent. 490 000 Belges «flashés» l’an dernier. On bat tout le monde, même les Allemands!

Cela dit, cela vaut la peine de recevoir un PV français. Un PV belge, avouons-le, c’est moche. C’est une feuille qui semble dactylographiée en noir et blanc (en français parfois mal traduit). Ca commence par «le samedi 1er juillet 2...., à 12 h 38, nous Marcel Vandenschrick inspecteur, avons constaté que… » S’ensuivent des données techniques et des espaces pour se justifier (en général, l’addition arrive qu’on n’a pas fini de contester). Ni salutations, aucune chaleur.

Le PV français déjà, il est en quadrichromie. C’est un super-tirage. Beau papier, épais, souple, choix de couleurs élégant. Drapeau tricolore avec profil de Marianne en en-tête. Aussi chic qu’une invitation au barbecue de l’Élysée. Ne manque que la photo d’Emmanuel et Brigitte.

 

«

Bien rédigé, courtois et proposant un bon deal, le PV français, c’est la classe!

»

 

Et alors, en France, on s’adresse à vous comme à un être humain: «Madame, Mademoiselle, Monsieur » (on dirait du Michel Drucker) «Le véhicule dont le certificat d’immatriculation (carte grise) est établi à votre nom a fait l’objet d’un contrôle automatisé ayant permis la contravention figurant ci-dessous». En voilà du style! C’est pas la police, c’est l’Académie française qui vous écrit!

En plus, ils sont charmants et proposent 30% de réduction si vous payez dans les 15 jours. On voit de suite qu’on est dans un pays nettement plus civilisé que le nôtre!

Moi, des PV français, comme tout Belge qui se respecte, j’en ai une belle collection. Je ne les paie pas toujours, mais je les garde jalousement!