LUXEMBOURG

Fête de la musique: des choristes débutants côtoient les vedettes aux quatre coins de la province

La Fête de la Musique a battu son plein aux quatre coins de la province: retour en textes et, surtout, en images sur un week-end éclectique.

Comme dans le reste de la Belgique francophone, la province de Luxembourg a vécu ce week-end au rythme des fêtes de la musique. De Marche à Aubange et de Bastogne à Chiny, débutants et vedettes ont partagé la scène.

AUBANGE

 

«Mère, mariez-moi»

Fête de la musique: des choristes débutants côtoient les vedettes aux quatre coins de la province
Aubange ÉdA
Un maître, Christine Despineux, un instrument, un orgue portatif. Face à elle, un public dans lequel quelques-uns des membres des «Chœurs de Lorraine», reconnaissables à leur tenue: tout de noir vêtus avec pour seul accessoire, un foulard.

Le public est complice. Il est venu pour participer à une initiation au chant choral. La présidente Monique Mayschak prend juste le temps de souhaiter la bienvenue avant de céder la place. D’emblée, le maître met en confiance: «On peut chanter dans une chorale sans que les membres n’aient connaissance du solfège. L’oreille est un tellement bon enregistreur.»

 

 

BASTOGNE

 

Grandgeorges a donné la pêche au parc

Fête de la musique: des choristes débutants côtoient les vedettes aux quatre coins de la province
Bastogne ÉdA
La fête de la musique a connu un beau succès à Bastogne. Avec un Grandgeorges en grande forme sur la scène.

Après quelques années d’hésitation, la fête de la musique semble à présent avoir trouvé son rythme de croisière avec l’ASBL Ardeur Better à la manœuvre. Durant deux soirées, le parc Élisabeth s’est mué en une véritable zone de festival avec un espace scénique, mais également différentes animations pour divertir ou sensibiliser le public entre les concerts.

 

 

CHINY

 

Une dixième fête de la musique d’anthologie à Izel

Fête de la musique: des choristes débutants côtoient les vedettes aux quatre coins de la province
Izel ÉdA
Depuis sa création il y a neuf ans, la Fête de la musique d’Izel a toujours privilégié la diversité des genres et le partage de ses scènes entre des artistes régionaux et des groupes renommés dans leur style et venant de l’étranger.

Ainsi, sur la scène extérieure, entre le rock’n’roll des Gaumais de Holy hop Circus et la soul des Belges de Dario Mars & the Guillotines, premier moment fort avec les Américains de Carrie nation & the Speakeasy qui livrent un mélange de dixie, de ska, de bluegraas énergique à souhait. Programmés en soirée, un groupe phare des années 90 du rock régional, les gaumais de Chamalow, le duo danois Powersolo.

 

 

MARCHE-EN-FAMENNE

 

Première Fête de la musique éclectique

 

Fête de la musique: des choristes débutants côtoient les vedettes aux quatre coins de la province
Marche-En-Famenne ÉdA
Cette année, Marche intégrait pour la première fois le giron officiel des Fêtes de la musique. L’occasion de présenter une affiche de très bonne qualité lors de trois jours de fête, en même temps que la braderie des commerçants.

Organisé conjointement par Foires en fête, Cap sur Marche et la Ville, l’événement a déjà réuni pas mal de monde le vendredi soir. C’est le groupe marchois Lucky Lords qui a eu l’honneur d’ouvrir les festivités devant son public.