Pub Lidl sexiste selon le CSA

Pub Lidl sexiste selon le CSA

Lidl assure ne pas avoir voulu «dénigrer l’image de la femme». Lidl - YouTube

PUBLICITÉ Oui, la pub qui évoquait la possibilité de se payer «une femme délicieuse» en faisant des courses moins chez Lidl est bien sexiste. C’est la décision du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) qui a décidé d’en notifier le grief à la chaîne de radio Nostalgie, qui avait diffusé le spot au début de l’année.

Pour bien comprendre le dossier, il faut se replonger quelques semaines en arrière.

En février dernier, la chaîne de magasins Lidl diffuse sur les antennes des radios clientes de la régie IP et sur RTL TVI des spots de pub dans lesquels il était question de faire des économies en achetant des produits moins chers (chez Lidl) de manière à pouvoir se payer «une femme délicieuse» ou «une femme appétissante». Dans la foulée, le CSA a reçu 13 plaintes, dont 6 étaient recevables. Elles ont été transmises au Jury d’éthique publicitaire (JEP) qui a estimé dans une décision communiquée le 8 mars que «cette campagne n’était pas de nature à dénigrer ou à discriminer une catégorie de personnes.» L’Alia (le régulateur luxembourgeois à qui ont été transmises les plaintes qui concernaient RTL TVI) s’est rangé à cet avis, en invoquant le second degré.

De son côté, le secrétariat d’instruction du CSA belge a estimé qu’il y avait une possible atteinte au respect de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il a donc notifié à Nostalgie un grief. Les responsables de la radio pourront venir s’expliquer quant à la diffusion du spot lors d’une audition programmée à la rentrée, avant que le Collège ne prenne une décision définitive.

Nos dernières videos