SANTÉ

Deux nouveaux cas de grippe aviaire détectés à Menin et Ath: huit depuis le retour du virus en Belgique

Deux nouveaux cas de grippe aviaire détectés à Menin et Ath: huit depuis le retour du virus en Belgique

Illustration ÉdA

Le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire a, à nouveau, été constaté en deux endroits différents, annonce vendredi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

Il s’agit de Menin et Ath. Cela fait passer à huit le nombre total de contaminations recensées en deux semaines. Presque toutes ces contaminations sont liées à la vente de volaille et d’oiseaux sur les marchés publics. La viande et les œufs de volailles sont tout à fait sains et peuvent être consommés en toute sécurité, rassure dès lors l’Agence.

Presque tous les nouveaux foyers sont liés au circuit de vente de volaille et d’oiseaux sur des marchés publics et ne sont donc pas inattendus, explique l’Afsca, qui met dès lors en place les mêmes mesures de précaution que pour les autres contaminations.

Des zones tampon ou de protection d’un rayon de 3 km, où les déplacements de volailles, autres oiseaux captifs et œufs à couver sont interdits, ont ainsi été notamment délimitées autour de l’élevage d’un négociant à Menin et celui d’un amateur à Ath. Les animaux doivent en outre être confinés, nourris et abreuvés à l’intérieur, détaille l’Agence. Ces zones seront maintenues au moins trois semaines.

Dans le reste du pays, aucune nouvelle mesure n’est imposée. Comme décidé au début de la semaine, la vente d’oiseaux et de volailles sur les marchés publics, de même que les autres rassemblements de volailles restent interdits, précise encore l’Afsca.

«La situation est plus que préoccupante», avait indiqué hier/jeudi le ministre fédéral de l’Agriculture Willy Borsus (MR), qui a demandé à tous les détenteurs de volailles de respecter scrupuleusement les règles en vigueur. «C’est tout le secteur avicole qui est en danger», avait-il mis en garde.


Nos dernières videos