ÉVASION

Comment préparer vos vacances en voiture en France? Nos conseils

Comment préparer vos vacances en voiture en France? Nos conseils

Tous les occupants de la voiture doivent porter une ceinture de sécurité. Même les animaux. Gorilla - Fotolia

Comme chaque année, vous serez nombreux à partir en vacances en voiture en France. Un voyage à l’étranger, ça se prépare. Retrouvez nos conseils pour ne pas vous louper.

Les vacances approchent à grands pas. Cette année, plus d’un quart des Belges se rendront en vacances à l’étranger, ressort-il d’une enquête réalisée par Touring.

La voiture reste le moyen de transport le plus populaire devant l’avion et le train. La destination la plus prisée par les Belges reste la France.

Mais un voyage en voiture à l’étranger, ça se prépare. On fait le point avec Lorenzo Stefani, le porte-parole de Touring.

La vignette Crit’air

Vous en avez probablement entendu parler sans savoir exactement de quoi il en retourne. Dans certaines villes françaises comme Paris, Grenoble, Lyon, les véhicules doivent obligatoirement posséder une vignette Crit’air.

C’est un certificat, sous forme d’un autocollant, qui permet de classer les véhicules selon leurs émissions de polluants atmosphériques.

Lors des épisodes de pollution, il existe des restrictions de circulation. La circulation des véhicules les plus polluants sera par exemple limitée.

Lorenzo Stefani attire l’attention sur le fait qu’il faut être très vigilant: «Même si on prend uniquement le périphérique, on doit posséder la vignette et adapter sa conduite en conséquence. En cas d’alerte SMOG, par exemple, on doit savoir si on peut rouler ou non dans la ville ou sur son périphérique. Sinon on risque 68€ de contravention».

Comment préparer vos vacances en voiture en France? Nos conseils
-

Comme votre véhicule conserve le même classement environnemental tout au long de sa vie, vous ne devrez acheter la vignette qu’une fois. Le certificat est valable aussi longtemps qu’il reste lisible.

Le prix de base de la vignette est fixé à 3,70€. Il faut y ajouter les frais d’envoi postal.

+ Retrouvez toutes les informations sur la vignette en cliquant ici

Des conditions de circulation différentes

La plus grosse différence avec la Belgique, c’est l’adaptation de la vitesse en fonction des conditions météorologiques.

«Quand il pleut, il faut rouler 20 km/h en dessous de la limitation de vitesse indiquée, explique Lorenzo Stefani. C’est très important.»

S’il fut un temps où les conducteurs belges ressentaient un sentiment d’impunité en circulant sur les routes françaises, ce temps est définitivement révolu.

«Les amendes sont désormais automatiques. L’amende sera dans votre boîte aux lettres avant votre retour de vacances. Et il faut la payer immédiatement, sinon elle est majorée, confirme Lorenzo Stefani. Vous pouvez bien sûr la contester si vous pouvez prouver qu’il y a une erreur.»

+ Retrouvez un résumé des règles de circulation en France sur le site de Touring.

Indispensables dans l’habitacle

«Avant de partir, il faut équiper le véhicule», rappelle Lorenzo Stefani.

Il faut par exemple posséder des gilets de sécurité (facilement accessibles), vérifier la pression des pneus après que la voiture ait été chargée, placer les éléments les plus lourds le plus au centre du véhicule et adapter son comportement de conduite à une voiture chargée.

 

Un permis récent

 

Tout conducteur doit être en possession d’un permis de conduire en bon état et pourvu d’une photo suffisamment ressemblante.

Avec le permis électronique, vous ne courrez aucun danger. Si vous possédez un format papier, il doit absolument être certifié «européen».

Des automobilistes ont rapporté des cas de saisies d’anciens permis par les autorités françaises.

 

Ceinture pour tout le monde

 

Tous les occupants de la voiture doivent porter une ceinture de sécurité. Même les animaux.

 

À boire et à manger

 

Lorenzo Stefani insiste: «En voiture, il faut faire très attention à la déshydratation. Il faut emporter des boissons plates (et certainement pas sucrées) en abondance.»

Les enfants y sont particulièrement sensibles.

«Il ne faut surtout pas éviter de donner à boire aux enfants pour espacer les pauses pipi, prévient Lorenzo Stefani. Ces pauses sont très importantes pour se dégourdir les jambes et elles sont un bon baromètre pour voir si l’on s’hydrate justement en suffisance.»

La déshydratation peut s’observer en pinçant légèrement la peau de la main. Si elle ne se retend pas immédiatement, c’est qu’on est déshydraté.

Il est important de boire et de manger régulièrement lors des longs trajets. Conduire, c’est une épreuve physique qui demande beaucoup de concentration.

 

Attention à l’air conditionné

 

L’usage abusif de l’air conditionné peut accélérer le processus de déshydratation.

«La règle est simple, explique Lorenzo Stefani, il ne faut pas plus de 7 degrés d’écart entre la température à l’intérieur et à l’extérieur de l’habitacle. Les trop grandes différences de température sont extrêmement éprouvantes pour l’organisme. Ça fatigue, ça déshydrate et ça diminue les capacités des conducteurs.»

En mettant son véhicule dans un endroit ombragé pendant une quinzaine de minutes, on peut réduire considérablement la température de l’habitacle.

 

Prévoir du cash

 

«Si vous êtes arrêtés par la police à cause d’une infraction au code de la route, ils peuvent vous verbaliser. Et vous devrez les payer directement», explique Lorenzo Stefani.

Si vous n’avez pas d’argent liquide sur vous, vous serez obligé d’accompagner la police jusqu’à un distributeur. Soit une énorme perte de temps et un grand détour sur un trajet qui est généralement déjà long.

 

Et concernant l’éthylotest?

 

Il est théoriquement obligatoire. Mais son absence n’est pas sanctionnée.

Anticiper les péages

Les péages sont inévitables sur les autoroutes françaises. Les jours de grosse affluence, vous pouvez y subir de longs et douloureux embouteillages.

Pour les éviter un maximum, il est possible de s’équiper d’un badge électronique avec lequel le paiement s’effectue à distance. À chaque péage, des voies «t» sont réservées au télépéage.

Touring offrir une réduction à ses clients pour obtenir un tel badge. La procédure pour le recevoir prend une quinzaine de jours.

Vigilance sur les aires de repos

L’insouciance ne doit pas être de mise sur la route des vacances. Les fraudeurs y sont nombreux.

«Lorsque vous réalisez une halte sur une aire de repos ou sur le parking d’une station-service, il faut toujours qu’une personne reste près de la voiture, prévient Lorenzo Stefani. Et il ne faut absolument RIEN laisser de valeur dans la voiture. Sinon, on se fait tout voler: GPS, téléphones, portefeuilles, etc.» Il faut également rester prudent face aux personnes qui tenteraient de vous échanger ou de vous réclamer de l’argent.

Vérifiez votre assurance

On n’y pense pas toujours avant que l’incident se profile, mais il est indispensable de vérifier ses assurances avant de partir en vacances.

«Le plus simple, c’est de passer un coup de fil à son assurance pour vérifier que l’assistance Europe est bien incluse, explique Lorenzo Stefani. Il y a parfois un monde entre les conditions générales du produit auquel vous avez souscrit et ce qui est réellement inclus.»

Il est également indispensable de prévenir sa mutuelle avant de voyager à l’étranger.

Touring conseille également de prendre une assurance annulation pour le lieu de location. Car si vos vacances tombent à l’eau à cause d’un problème de véhicule, vous perdrez également la caution de votre logement.

Bonne route!