MIGRATION

Mariama: «Il m’est arrivé d’avoir un toit mais rien à manger»

Mariama: «Il m’est arrivé d’avoir un toit mais rien à manger»

Mariama est aujourd’hui installée à Ixelles avec deux autres amies. Avec un loyer de 300€, l’avenir s’annonce meilleur. ÉdA M-L.M

La crise de l’accueil se transforme en crise du logement, dénonce la plateforme Mineurs en exil. Qui craint que les mineurs étrangers ne se retrouvent à la rue.