BELGIQUE

Nollet: «Le Kazakhgate, c’est dix fois plus important que Publifin»

Nollet: «Le Kazakhgate, c’est dix fois plus important que Publifin»

Les enjeux du Kazakhgate pèsent des tonnes, estime Jean-Marc Nollet. «Ce n’est pas pour rien qu’il y a autant de pression sur Georges Gilkinet». BELGA PHOTO BRUNO FAHY Keywords (WALGOV) BELGA

Après l’attaque informatique qui visait le député Écolo Georges Gilkinet et ses recherches sur le dossier Kazakhgate, le chef de file des Verts à la Chambre Jean-Marc Nollet pose la question: ce sera quoi, la prochaine étape?

«C’est sans doute le membre le plus actif de la commission Kazakhgate», salue Jean-Marc Nollet. On l’aura compris, le chef de groupe Écolo à la Chambre parle de Georges Gilkinet.

«Nous ne céderons pas», répète Nollet, sur les ondes de Bel RTL. C’est aussi ce que disait le coprésident d’Écolo Patrick Dupriezhier, aprèsl’attaque du système informatique d’Écolo. Une attaque qui ciblait Georges Gilkinet.

«Après avoir été suivi par une société de renseignements américaine, il subit cette attaque informatique. Ce n’est pas banal qu’un parlementaire soit ainsi agressé», fait remarquer Jean-Marc Nollet.

«Mais c’est quoi, l’étape suivante?» s’inquiète le chef de groupe. «Je vais en parler au président de la Chambre», annonce-t-il, laissant entendre qu’il fallait peut-être assurer la sécurité physique du député ciblé.

«

Ici, on ne parle pas d’une intercommunale, mais de trois États

»

Jean-Marc Nollet mesure bien l’ampleur des enjeux de cette commission d’enquête. Selon l’Écolo, il est d’ailleurs peu opportun de comparer le dossier Kazakhgate, traité au fédéral, avec l’affaire Publifin décortiquée au Parlement wallon.

Il ne dira pas, comme le PTB, que c’est le «Publifin des riches». «Mais le Kazakhgate, c’est dix fois plus important que Publifin. Ici on parle de milliards, pas de millions. Ce n’est pas une intercommunale qui est au cœur du dossier, mais trois États. Et les pouvoirs concernés sont autant le législatif que l’exécutif et le judiciaire. Ce n’est pas pour rien qu’il y a autant de pression sur Georges Gilkinet», conclut-il.

Nos dernières videos