Mobilisation au conseil communal de Liège contre la publicité

Plusieurs dizaines de personnes ont assisté lundi soir à l'interpellation du collectif "Liège sans pub" au conseil communal de Liège. Le collectif a regretté le fait que le collège communal a attribué le marché public relatif au mobilier urbain, pour une durée de 15 ans, le 24 mai dernier, soit quelques jours avant son interpellation prévue à l'ordre du jour du conseil communal de ce lundi soir. Une décision vue comme une manière de couper court au débat, a souligné Dorothée Balbeur, qui s'est exprimée lundi soir au nom du collectif "Liège sans pub".

Au lieu d'attribuer à nouveau le marché public relatif au mobilier urbain, le collectif, qui a recueilli plus de 5.000 signatures contre la pub dans l'espace public, souhaitait que la Ville profite du fait que le contrat arrivait à échéance pour mettre fin définitivement à la publicité dans les rues. Le collectif insiste sur le fait que la publicité est nocive pour la santé, constitue une pollution visuelle, incite à la surconsommation et au gaspillage. "Elle ne vante que les grandes marques et les produits de grandes multinationales", a souligné cette représentante du collectif "Liège sans pub".

Le bourgmestre de la ville de Liège, Willy Demeyer, a défendu le fait que des abris de bus existants seront reconditionnés, dans un souci de réduction de l'empreinte environnementale, et que le contrat prévoit une diminution immédiate de faces publicitaires de 10% et, globalement, de 18% à l'arrivée du tram. Il a ensuite insisté sur les rentrées qu'un tel contrat représente pour la ville, soit près de 50 millions d'euros distillés de manière décroissante sur toute la durée du contrat. La ville de Liège va donc percevoir 5 millions d'euros par an durant les cinq premières années.

"La Ville est sous plan de gestion avec des difficultés financières et budgétaires importantes. Nous allons d'ailleurs présenter un nouveau plan de gestion. Vu le contexte budgétaire, vis-à-vis de la Région wallonne, nous n'aurions pas pu ne pas signer ce contrat", a précisé le bourgmestre liégeois.


Nos dernières videos