TENNIS

PHOTOS | Roland-Garros 2017: Arthur De Greef à la trappe après une superbe résistance

Arthur De Greef a été éliminé au premier tour de Roland-Garros mais n’a absolument pas à rougir de sa défaite en 4 sets contre Gasquet.

Comme un diable

Qualifié pour la première fois de sa carrière dans le tableau final d’un tournoi du Grand Chelem, Arthur De Greef a été à la hauteur du rendez-vous. Certes, il a été éliminé au premier tour par Richard Gasquet mais après avoir résisté comme un diable 6-2 3-6 6-1 6-3.

On savait que le Bruxellois avait un coup à jouer face au Français, parce qu’il avait déjà réussi, récemment, à sortir le terrien Cuevas, alors Top 30 mondial, au premier tour du tournoi de Rio.

Contre Gasquet, il n’a pas été loin de forcer un cinquième set, c’est dire à quel point il a sorti un gros match. Dans le septième jeu de la quatrième manche, il a eu deux balles de débreak pour revenir à 3-4... On ne saura jamais comment aurait pu tourner cette rencontre s’il avait réussi à convertir une de ces deux opportunités de complètement se relancer.

Ce que l’on sait en revanche, c’est que De Greef et son fameux revers sauté, qu’il apprécie tant visiblement, ont un avenir au sein du Top 100 sur ce qu’on a pu voir sur le Lenglen. Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé et a rendu hommage à la prestation du petit-fils de Guy Thys en accompagnant sa sortie du terrain de nombreux applaudissements.

Le film du match

Dans le premier set, De Greef, avec une tactique résolument offensive, a fait le break le premier pour mener 2-1. Le Bruxellois a eu l’occasion de confirmer son break et il a fait ce qu’il fallait: grosse première à 209 km/h suivie d’une attaque de coup droit agressive, trop, cela a échoué dans le couloir. Il aura encore une balle derrière pour mener 3-1, en vain. Le tournant de la première manche... Derrière, le Français a aligné cinq jeux de suite et remporté le set (6-2).

Dans le deuxième set, De Greef a recommencé à bien attaquer, s’offrant le break d’entrée. Et cette fois, il a réussi dans la foulée à confirmer sur son service en claquant notamment deux aces pour finir le jeu (2-0). Et il a conservé à nouveau son break (3-1), malgré deux balles de débreak pour le Français. À 4-2, le Bruxellois a même obtenu une balle de double break, manquée mais sans conséquence puisqu’il a fini par égaliser à un set partout (6-3).

Dans le troisième set, le Belge a été breaké d’entrée (0-2), double breaké par la suite (1-4) et n’a pas plus revu le Français dans ce troisième set (1-6).

Dans le quatrième set, le Belge a eu une petite ouverture à 2-2, il a mené 0-30.Surtout, De Greef a eu deux balles de débreak dans le 7e jeu, sans réussir à en convertir une...

Nos dernières videos