FRANCE

Macron: l’utilisation d’armes chimiques en Syrie déclenchera «une riposte immédiate»

Macron: l’utilisation d’armes chimiques en Syrie déclenchera «une riposte immédiate»

Le président français Emmanuel Macron a accueilli lundi son homologue russe Vladimir Poutine au Château de Versailles. AFP

Le président français Emmanuel Macron a prévenu lundi que l’utilisation d’armes chimiques en Syrie ferait l’objet d’une «riposte immédiate», tout en souhaitant un «partenariat» renforcé avec Moscou pour lutter contre le terrorisme dans ce pays, au cours d’une conférence de presse avec son homologue russe Vladimir Poutine.

«Une ligne rouge très claire existe de notre côté, l’utilisation d’armes chimiques, par qui que ce soit», a prévenu le chef de l’État français, qui recevait M. Poutine à Versailles. «Toute utilisation d’armes chimiques fera l’objet de représailles et d’une riposte immédiate, en tout cas de la part des Français».

+ LIRE AUSSI |Poutine accueilli par Macron au Château de Versailles pour leur première rencontre

M. Macron a par ailleurs souhaité «renforcer» «le partenariat avec la Russie» en matière de lutte contre le terrorisme en Syrie. «Notre priorité absolue, c’est la lutte contre le terrorisme et l’éradication des groupements terroristes et en particulier de Daech», l’acronyme arabe du groupe État islamique.

«C’est le fil directeur de notre action en Syrie et ce sur quoi je veux, qu’au-delà du travail que nous menons dans le cadre de la coalition, nous puissions renforcer notre partenariat avec la Russie», a-t-il dit.

Le nouveau président français s’est prononcé en faveur d’«une transition démocratique» en Syrie, «mais en préservant un État syrien». «Dans la région, les États faillis sont une menace pour nos démocraties et on l’a vu, à chaque fois, ils ont conduit à faire progresser les groupements terroristes», a-t-il souligné.