POLITIQUE

Kazakhgate: le député Georges Gilkinet visé par une attaque informatique

Kazakhgate: le député Georges Gilkinet visé par une attaque informatique

Georges Gilkinet a été ciblé par une grosse attaque informatique. BELGA

Georges Gilkinet dérange-t-il à ce point? Des pirates ont attaqué, en vain, le système informatique d’Écolo. Une cible: le député fédéral.

Plusieurs députés écolos ont été récemment été la cible d'un important piratage informatique.  Mais un seul était ciblé : Georges Gilkinet.

Piégés par un courriel de très bonne imitation qui remonte au samedi 20 mai, un des députés a involontairement permis au(x) hacker(s) de s'inviter dans le système informatique d'Ecolo. Malgré la réaction rapide du service informatique du parti, les pirates avaient déjà eu le temps de tenter quelques recherches. Et pas n’importe lesquelles.

En effet, le responsable informatique d'Ecolo, Vincent Va Osta, n'a pas mis longtemps avant d'identifier les mots-clefs recherchés : Gilkinet et Anticor (une ONG qui a récemment divulgué des pièces de la commission Kazakhgate, NDLR). Les lignes de programmation l'attestent : la recherche visait très clairement le député et son travail parlementaire.

S’il est encore impossible de connaître l’identité du (des) pirate(s) informatique(s) à l’origine de l’attaque, la précision de cette dernière interpelle. «Je ne sais pas qui est derrière cela, mais quand on voit qu’ils ont ciblé uniquement les mots Gilkinet et Anticor, mon travail parlementaire est clairement visé», déclare Georges Gilkinet, un homme fort actif dans la commission Kazakhgate et qui a été l’objet d’une plainte par les avocats de Pathok Chodiev.

+ Plus d’informations à lire dans L’Avenir de ce mardi 30 mai, sur tablette, smartphone ou PC

Nos dernières videos