TÉLÉVISION

Sandro: «Je me prépare déjà pour le «Koh-Lanta All Stars»»

Sandro: «Je me prépare déjà pour le «Koh-Lanta All Stars»»

Sandro pense déjà au «Koh-Lanta» All Stars. TF1

Premier candidat éliminé après la réunification, le Belge Sandro rêve de participer au «Koh-Lanta All Stars» qui se profile. Et il s’y prépare déjà.

+ A LIRE AUSSI | Sandro de «Koh-Lanta»: «Je voulais qu’on se souvienne de moi, et c’est réussi»

Ecrire que la vie de Sandro, le candidat bruxello-brabançon de l’actuelle édition de «Koh-Lanta», a changé depuis quelques semaines est sans doute un euphémisme.

Toujours aussi populaire auprès des gens qu’ils croisent au quotidien, le candidat belge profite encore et toujours de sa petite notoriété pour donner un coup de pouce aux associations qui le sollicitent. «Si je peux les aider un peu en participant à leurs événements, je le fais avec plaisir, explique-t-il. Prendre des photos avec des fans de l’émission et parler des coulisses avec eux, c’est sympa.»

Également très actif sur les réseaux sociaux, Sandro ne compte pas pour autant «monnayer» sa célébrité: «A la base, je n’ai pas fait «Koh-Lanta» pour être connu. Je ne me vois donc pas m’afficher avec tel ou tel produit pour gagner quelques euros. Ce n’est pas mon truc.» De là à refuser toutes les propositions, il y a un pas que le Bruxellois d’origine ne franchit pas totalement. «J’analyse au cas par cas, précise-t-il. Mais pour l’instant, j’ai d’autres choses en tête.» Comme retenter sa chance dans un «Koh-Lanta».

«Je l’ai toujours dit... Si on me demande de participer à nouveau à une saison de «Koh-Lanta», j’y vais à la nage.» Sûr que le Lasnois d’adoption va proposer sa candidature pour le futur «All Stars» qui se profile à l’horizon.

«Je ne vais pas donner trop de détails techniques mais c’est clair que je rêve d’une nouvelle participation à «Koh-Lanta», avoue Sandro. Je me suis déjà confronté à la crème de la crème cette année et je veux aller encore plus loin dans l’aventure.» Comment? En améliorant ses points faibles.

«En voyant mes prestations à la télévision, je me suis rendu compte que j’avais encore des progrès à faire pour être plus compétitif. Par exemple, j’ai compris que je devais m’améliorer dans les épreuves aquatiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai commencé à prendre des cours de natation. J’ai aussi intensifié certains de mes entraînements pour être prêt le jour où la production décidera de faire appel à moi.»

L’appel est lancé.

 

«Clémentine? J’ai encore la boule au ventre mais...»

En retrait alors que les derniers candidats s’apprêtent à se disputer une place en finale, Sandro a beaucoup apprécié le dernier épisode diffusé vendredi dernier.

«Voir Mathilde sauver sa tête de justesse grâce au collier d’immunité qu’elle a trouvé au tout dernier moment avant le conseil, c’était génial, estime le Belge. C’est ce genre de rebondissement qui fait qu’on adore «Koh-Lanta». Et qu’on ne vienne pas me dire que la production a mis Mathilde sur la voie du collier car ce n’est pas vrai. Dans cette émission, les candidats sont livrés à eux-mêmes. La production ne donne aucune consigne. Ce qu’on voit à la télé, c’est ce qu’il se passe réellement sur l’île.»

Mathilde sauvée d’extrême justesse et Claire éliminée, la finale se dessine peu à peu pour les derniers candidats. Surtout pour Clémentine qui devrait logiquement accéder à l’épreuve d’orientation, elle qui n’a pas encore utilisé le collier d’immunité que lui avait cédé... Sandro.

«Bien sûr que j’ai encore la boule au ventre quand je vois Clémentine aller si loin dans l’aventure mais je me dis également que c’est une petite victoire personnelle. À la base, ma volonté était de protéger et d’emmener les rouges le plus loin possible dans l’aventure. Et quand je vois le parcours de Clémentine, je me dis que j’ai grandement participé à sa réussite. De ce point de vue là, ma mission est réussie.»

 


Nos dernières videos