Tournai

Panne de courant à Tournai: la ministre Marghem répond sur Facebook

Panne de courant à Tournai: la ministre Marghem répond sur Facebook

La ministre de l'énergie est aussi touchée par les coupures de courant qui touchent le centre-ville de Tournai de manière récurrente... EDA

Le centre-ville de Tournai a (encore) été privé de courant une partie de la matinée de ce lundi. Les Tournaisiens réclament des comptes à la ministre de l'énergie directement sur Facebook. Laquelle rappelle, à juste titre, que la distribution de l'électricité est une compétence du gouvernement régional et non fédéral.

Quand une panne de courant survient à l'heure où les restaurateurs allument généralement leurs fourneaux, cela s'échauffent sur les réseaux sociaux et, en particulier, sur Facebook. Ce fut le cas, dans le centre de Tournai, ce lundi matin. Une fois de plus, serait-on tenté d'écrire, tant il est vrai que les pannes sont monnaies courantes dans la Cité des cinq clochers.
Aussi, ce n'est plus vers le gestionnaire du réseau que se tournent désormais les victimes, mais directement vers la ministre de l'énergie, en l'occurrence Marie-Christine Marghem. Normal si l'on considère que cette dernière est Tournaisienne et qu'elle est donc également située aux premières loges quand se produit une telle panne.
Le plus drôle est que la ministre a pris le temps de répondre, toujours via Facebook, à ses interlocuteurs et voici en substance ce qu'elle écrit: 

"La panne qui a eu lieu ce matin est liée à un défaut de câble situé à proximité du Boulevard. L’interruption de l’alimentation a eu lieu entre 9h32 et 10h20. Comme déjà signalé auprès des autorités communales de Tournai, ORES s’est engagée, dès cette année, à moderniser son réseau de distribution dans le centre-ville afin de limiter et diminuer les durées d’interruptions d’alimentation. Cela sera notamment le cas dans les prochaines semaines avec le remplacement des installations de la cabine située à proximité de la Place Saint-Pierre. Bien à vous."

Marie-Christine Marghem réappelle également que la compétence de la distribution de l'électrictité revient au pouvoir régional et non fédéral. "Les régions, précise la ministre, sont quant à elles compétentes pour :
La distribution et le transport local d’électricité ; la distribution de gaz ; la production à partir de sources d’énergies renouvelables ; l’utilisation rationnelle de l’énergie (URE) ;une série d’obligations de service public (OSP), dont notamment celles liées à la protection de l’environnement et aux mesures sociales ;
À partir du 1er juillet 2014, le contrôle des prix de la distribution publique du gaz et de l’électricité."

 

On ne pourra désormais plus dire que ceux qui fréquentent la planète Facebook ne sont pas... au courant. On  comprend dès lors mieux pourquoi la ministre reste très prudente dans ses propos en précisant que la modernisation du réseau devrait permettre de limiter et de diminuer les durées d'interruptions d'alimentation...

Pour tout savoir sur la répartition des compétences, cliquez ici


Nos dernières videos