QUAREGNON

Bébé retrouvé mort à Quaregnon: l’hypothèse d’une fausse couche n’est pas exclue

Bébé retrouvé mort à Quaregnon: l’hypothèse d’une fausse couche n’est pas exclue

- Google Street View

Le corps du bébé recherché depuis dimanche matin dans le quartier de Monsville à Quaregnon a été retrouvé sans vie par la police et la protection civile dimanche soir, a confirmé lundi le Parquet de Mons. Le Parquet veut toutefois rester prudent quant aux circonstances et à l’âge du bébé qui reste à déterminer.

Le corps du bébé disparu à Quaregnon, dans le quartier de Monsville, a été retrouvé dimanche à la suite de recherches menées par les polices locale et fédérale et par la Protection Civile, a confirmé lundi le Parquet de Mons.

Une jeune femme, très confuse selon les autorités judiciaires, s’était présentée dimanche vers 5 h 30 à l’hôpital d’Hornu présentant des signes d’accouchement, mais sans son enfant, ce qui avait déclenché l’enquête. La jeune femme niait l’accouchement, voire même le fait qu’elle était enceinte.

Dans un communiqué transmis lundi à la mi-journée, le Parquet de Mons a indiqué que «des premières constatations médico-légales, il apparaît que l’enfant retrouvé à Quaregnon est un enfant qui ne serait pas arrivé à terme: actuellement, son âge n’a pas encore été déterminé.»

Le Parquet a souligné que «des premiers indices recueillis par l’enquête, l’hypothèse d’une fausse couche ne peut être exclue.»

Au stade actuel de l’enquête, a encore indiqué le Parquet, la personne suspectée des faits a été relaxée en l’absence d’indices sérieux quant à un acte volontaire. Les circonstances de la naissance de l’enfant doivent encore être précisées.

Le Parquet a précisé dans son communiqué que «l’importance du déploiement des moyens policiers se justifiait, car les enquêteurs pensaient rechercher un enfant né à terme, ce qui n’est pas le cas en l’espèce.»


Nos dernières videos