ENVIRONNEMENT

Les étudiants liégeois ont parcouru 1437 km avec 1 litre de carburant

Les étudiants liégeois ont parcouru 1437 km avec 1 litre de carburant

Le team EcoMOTION a réalisé une belle performance à Londres. D.R.

Des étudiants liégeois se sont classés quatrièmes, lors du Shell Eco-marathon organisé Londres. Leur véhicule a parcouru 1 437 kilomètres avec un litre de bioéthanol.

La Haute école de la Province de Liège (HEPL) s’est placée 4e dans sa catégorie lors du 33e Shell Eco-marathon, organisé du 25 au 28 mai à Londres. Six équipes d’étudiants belges ont pris part à ce marathon, dont le but est de créer un véhicule qui parcourra la plus grande distance possible avec seulement un litre de carburant ou son équivalent.

La compétition est divisée en deux catégories: la première, «prototype», est axée sur l’efficacité tandis que le confort du passager passe à l’arrière-plan. La seconde, «UrbanConcept», vise des designs plus pratiques. Les véhicules sont également répartis selon la source d’énergie qu’ils utilisent.

Seule équipe belge dans la catégorie prototype, l’HEPL est arrivée 4e dans le classement ICE (moteur à combustion interne). Cette prouesse est due à l’équipe EcoMOTION, composée d’étudiants du bachelier en électromécanique de la haute école et qui conçu le prototype.

Leur véhicule a parcouru 1 437 km avec seulement un litre de carburant, à savoir du bioéthanol. «Cela représente une consommation de 0,06 litre/100 km», précise la HEPL. «Lors de l’édition 2016, l’équipe liégeoise était 7e sur 70. Une avancée considérable pour ce projet audacieux mené toujours plus loin.»

Le projet ne s’arrête pas pour le team EcoMOTION, qui revient d’Angleterre aujourd’hui avant de repartir avec l’engin vers le circuit du Mans, fin juin, pour une séance d’entraînement.

Les autres équipes belges

Dans la catégorie Urban Concept, l’équipe de la faculté polytechnique de l’Université de Mons décroche la 8e place avec son véhicule ICE qui a parcouru 178 km, un moins bon résultat que son record établi en 2010 (222 km). Dans les mêmes catégories et source d’énergie, la Haute école Vives de Courtrai termine à la dernière place, avec 51 km parcourus. «Cela peut sembler faible mais l’an passé, ils n’avaient pas réussi à parcourir de distance, donc c’est un bon résultat», souligne la porte-parole de Shell.

L’équipe de Thomas More (Anvers) n’a pas réussi à parcourir de distance. L’Université de Liège a pour sa part fait face à un problème technique tandis que l’équipe de l’École supérieure des arts de Saint-Luc (Liège) n’a pas passé le contrôle technique.

En tout, 178 équipes d’étudiants de collèges et d’universités de 28 pays européens participaient à l’événement.

Infos sur l’équipe liégeoise: www.team-ecomotion.com


Nos dernières videos