ASSISES HAINAUT

Le procès de Michaël Dhenin, accusé de deux homicides, et de sa compagne a débuté

Le procès de Michaël Dhenin, accusé de deux homicides, et de sa compagne a débuté

Les deux homicides, d’abord qualifiés d’assassinats puis requalifiés en meurtres, remontent au 14 août.2014 ÉdA

Le procès de Michaël Dhenin, accusé d’un vol avec violence, avec la circonstance aggravante que deux meurtres ont été commis pour faciliter le vol ou en assurer l’impunité, et de sa compagne, accusée de recel et de fraude informatique, a débuté lundi devant la cour d’assises à Mons. Le procès est prévu pour deux semaines.

Lundi, la journée sera consacrée à la lecture de l’acte d’accusation, les interrogatoires des accusés, aux enquêteurs, au juge d’instruction et aux médecins légistes.

Les faits ont eu lieu en août 2014 à Barry (Tournai). Philippe Laurent (64 ans) et Véronique Mercier (52 ans) ont probablement été tués le 14 août dans leur domicile mais les corps sans vie n’ont été découverts que les 23 et 24 août. Elle a été étranglée après avoir été liée et bâillonnée, il a été frappé à la tête par une hache retrouvée près du corps couché sous 645 kg de bois et de cartons.

Entre ces dates, les cartes bancaires du couple ont été utilisées. Les enquêteurs ont pu identifier Michaël Dhenin (41 ans), un délinquant multirécidiviste qui avait été embauché par le couple pour faire des travaux. Après avoir dépensé l’argent des victimes dans des hôtels, des boutiques, des cercles de jeux et à Eurodisney, Michaël Dhenin et sa compagne ont été arrêtés à Tournai le 26 août, ils détenaient de l’héroïne.

La compagne accusée de recel et de fraude

Entendue par les enquêteurs, Régine D. (45 ans) a déclaré qu’elle n’était au courant de rien. Le 14 août au soir, son mari était rentré en état d’euphorie lui demandant de préparer ses valises car ils emmenaient les enfants en vacances. Elle n’est donc pas poursuivie pour le double homicide mais pour le recel d’une carte bancaire et une fraude informatique d’environ 19 000 euros. Elle est défendue par Me Gauthier Gossieaux.

Michaël Dhenin, quant à lui, est passé aux aveux directement mais il a déclaré qu’il voulait se venger du couple qui avait abusé sexuellement de lui durant son enfance. Une thèse rapidement démontée par les enquêteurs car le couple ne se connaissait pas encore au moment des faits exposés par l’accusé. Il a ensuite déclaré qu’il s’était fâché sur Philippe Laurent qui lui avait touché la main et qu’il l’avait frappé à mort avant de tuer sa femme.

Un multirécidiviste

Condamné de multiples fois, Michaël Dhenin avait déjà obtenu des cartes bancaires et des codes en usant de violence auprès de leurs propriétaires. Il avait aussi écopé de trois ans de prison pour avoir braqué l’office du tourisme de Huy en janvier 2011. Il est défendu par Me Fabian Lauvaux et Me Sonia Martines.

L’accusation est tenue par Ingrid Godart qui pose la question de l’assassinat à titre subsidiaire.

Le procès, présidé par Philippe Morandini, est prévu pour deux semaines. Il n’y aura pas d’audience vendredi, ni lundi prochain, fête de Pentecôte. Le jury est composé de sept femmes et de cinq hommes. Deux hommes et deux femmes sont juges suppléants.


Nos dernières videos