article abonné offert

Dans les rues, on dit Samuel… Chapeau!

Dans les rues, on dit Samuel… Chapeau!

Samuel Chappel, un organisateur heureux au sortir du festival. Le deuxième sous ses ordres. ÉdA – Florent Marot

180 000 personnes. Un chiffre qui paraît improbable. Comme si la femme à barbe décidait de soudainement se raser les dessous-de-bras. Et le fakir de mettre sa planche au clou. C’est pourtant le bilan incroyable de Namur en mai 2017.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 40 des 432 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos