article abonné offert

Le club des timbrés

Coïncidence ou pas. Il semble que chez BPost plus qu’ailleurs, le personnel a une propension à se fendre la poire. La société fait en tout cas office de tremplin pour les humoristes namurois.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 137 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos