TÉLÉ

Après le scandale, Cyril Hanouna insiste: «Ce canular n’aurait pas dû être»

Après le scandale, Cyril Hanouna insiste: «Ce canular n’aurait pas dû être»

AFP

Dans un entretien accordé à nos confrères du Journal du dimanche (JDD), Cyril Hanouna revient sur le scandale au cœur duquel lui et l’équipe de «Touche pas à mon poste» se trouvent en ce moment.

Lâchés par les annonceurs, assiégés de plaintes -quelque 25.000 via la CSA-, dont certaines de Belgique... Cyril Hanouna et l’équipe de l’émission «Touche pas à mon poste» (TPMP) font désormais profil bas, tout en assurant qu’ils continueront «à rire de tout et de tous» mais avec «qualité».

C’est entre autres ce qui ressort d’un entretien accordé par l’animateur vedette de l’émission à nos confrères du JDD.

Pour rappel, Hanouna & Co. se trouvent actuellement embarqués dans une polémique conséquente à la diffusion d’un canular jugé par beaucoup homophobe. Canular diffusé le 18 mai dernier qui consistait à piéger en direct des hommes, pensant répondre à une annonce au contenu bisexuel.

Dans l’entretien accordé au JDD, Cyril Hanouna insiste: «Avec le recul, ce canular qui a blessé n’aurait pas dû être; je vous le répète bien volontiers.» Et de présenter à nouveau ses regrets.

«

Nous sommes passés d’un mauvais canular pouvant justifier une polémique à un scandale qui me dépasse largement.

»

Malgré tout, l’animateur indique que «la veille, l’équipe et moi avions quitté le plateau plutôt satisfaits: l’émission nous était apparue plutôt drôle et réussie…» Il ne cache pas sa colère par rapport au traitement réservé par certains médias: «Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe. Ces accusations sont aussi graves qu’infondées.»

En effet, c’est en découvrant les échos dans la presse le lendemain que Cyril Hanouna a pris conscience de l’ampleur de la polémique: «Vingt-quatre heures plus tard, c’est vrai, j’ai été ébranlé et j’ai immédiatement décidé de donner la parole à plusieurs associations heurtées par cette séquence.»

L’animateur se montre par ailleurs sceptique vis-à-vis des déclarations émanant de responsables de l’association Le Refuge. Ces derniers affirment que, parmi les piégés, un jeune homme aurait été viré de chez lui, son père découvrant qu’il était homosexuel. Et Cyril Hanouna de conclure: «Nous sommes passés d’un mauvais canular pouvant justifier une polémique à un scandale qui me dépasse largement.»

Nos dernières videos