FOOTBALL VIRTUEL

Le Wanzois Twikii 1er joueur professionnel

Le Wanzois Twikii 1er  joueur professionnel

Julian Albiar Fernandez rentre dans l’histoire... Heymans

Le Standard lance une révolution avec l’engagement du 1er joueur professionnel à FIFA, le jeu de foot virtuel. Et il est de chez nous.

C’est un petit séisme qui a secoué vendredi le monde des jeux virtuels en Belgique. En début d’après-midi, le Standard de Liège annonçait l’engagement de son premier transfert entrant. Il ne faudra pas le chercher sur le terrain puisqu’il s’agit d’un e-player. Comprenez un joueur qui défendra les couleurs du club liégeois sur console au célèbre jeu de foot FIFA. Il est le premier joueur virtuel à être engagé en tant que professionnel en Belgique par un club. Et cocorico, il s’agit d’un régional en la personne de Julian Albiar Fernandez, surnommé «Twikii» en hommage à une île de l’ancien jeu de rôle «Les Sims». Un Wanzois de 27 ans dont nous vous avons déjà parlé dans notre journal.

Joueur confirmé à FIFA depuis des années au point de compter trois titres de champion de Belgique à son palmarès, Julian Albiar Fernandez est professionnel depuis le début du mois pour le compte du Standard. En clair, il a signé un contrat portant sur une saison pour défendre les intérêts du Standard partout en Belgique, en Europe et même dans le monde. Moyennant salaire, suivi personnalisé avec un coach qui est aussi son sparting partner, préparation physique et mentale, mise au vert, etc. On croit rêver… « J’avoue que moi-même, je me pince encore depuis que j’ai signé mon contrat, rigole Julian. C’est un peu fou ce qui m’arrive. Mais comme un joueur sur terrain, je profite du travail que j’ai accompli ces dernières années. Je joue à FIFA en compétition depuis 2009. D’aucuns pensent que c’est un simple jeu de console, mais quand on joue à un haut niveau, c’est un vrai sport qui demande beaucoup de concentration et de maîtrise. Comme je deviens professionnel, j’ai quitté mon ancien boulot (NDLR: il travaillait dans un magasin de meubles à Huy, là où, souvenez-vous, il avait affronté Kevin Cossalter virtuellement. Ce qui avait fait l’objet d’une vidéo L’Avenir). Désormais, je vais pouvoir me consacrer totalement à ça du matin au soir. J’ai revu complètement ma vie depuis quelques semaines en soignant, par exemple, mon alimentation et mes heures de repos. Il ne s’agit plus de faire n’importe quoi… »

Soucieux de progresser dans sa passion, Julian Albiar Fernandez s’était, il y a quelques mois, adjoint les services d’un trio de managers composé de Raphaël Maréchal, le même que Dylan Lambrecth, Serge Tremblez et Grégory Mathieu. Avec l’objectif de devenir professionnel. « Je leur ai parlé de mes ambitions de devenir joueur pro à FIFA et ils m’ont suivi, dit-il. Ils ont alors proposé mes services au Standard auquel j’ai exposé mon parcours. Le club liégeois a été séduit et a adhéré à mon projet. C’est une nouvelle vie qui commence… Je suis excité comme un fou (rires)» Au Standard, «Twikii» portera le numéro 77. «J’aurais aimé le 7 mais il était déjà pris par Matthieu Dossevi » sourit Julian. Ça y est: la fiction a dépassé la réalité.