BRAINE-L’ALLEUD

Relais pour la vie: plus de 144 000 euros pour lutter contre le cancer

La septième édition du Relais pour la vie, au stade Gaston Reiff, a fait le plein d’émotion, mais aussi d’argent pour lutter contre le cancer.

Marjorie Hesbeen, présidente du comité d’organisation du Relais pour la vie de Braine-l’Alleud, est heureuse! À l’heure de faire les premiers comptes, à l’issue des 24 heures de relais de ce week-end, le compteur affiche 144 000 euros! «Et ce n’est pas terminé puisque l’on doit encore avoir d’autres montants qui vont tomber… Le chiffre pourrait être meilleur encore pour cette splendide édition où la météo a été de la partie et l’ambiance géniale. L’unanimité est présente lorsque l’on reçoit l’avis des nombreux visiteurs. Et cela fait donc plaisir au point que je peux annoncer une 8e édition en mai 2018!»

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Relais pour la vie est un événement festif, pour tous les âges, axé autour de la solidarité et de la collecte de fonds en faveur de la lutte contre le cancer. Pendant 24 heures, les acteurs communautaires d’une ville ou d’une localité se mobilisent afin de célébrer et mettre à l’honneur des personnes qui ont vaincu, ou se battent encore, contre le cancer mais aussi pour rendre hommage aux personnes emportées par le cancer et soutenir celles luttant encore contre cette maladie. Bref, c’est lutter ensemble contre le cancer. La piste d’athlétisme du stade Gaston Reiff était donc mobilisée pour l’occasion.

Pour l’équipe des Isabellule, c’est Julie Van Hamme qui est l’initiatrice du projet. Elle y est très sensible de part sa profession d’infirmière spécialisée en oncologie. Après avoir travaillé plusieurs années à Bordet, elle travaille actuellement comme infirmière à domicile où elle s’occupe du suivi de patients atteints du cancer.

137 joggeurs pour la plus grosse équipe

Après avoir vécu le cancer de sa maman Geneviève en 2008, c’est au tour de sa cousine Isabelle de se retrouver atteinte d’un cancer. C’est suite à cette nouvelle confrontation personnelle à la maladie qu’elle décide de mettre sur pied l’équipe des Isabellule en septembre 2015.

Son équipe regroupe cette année 137 joggeurs, la plus grosse équipe de cette édition, qui se sont relayés sans arrêt durant les 24 heures. Dans une ambiance très familliale où se sont retrouvés frères, sœurs, cousins, amis, c’était l’occasion de soutenir les membres de la famille touchés par la maladie. Cet événement a renforcé les liens et fut un grand moment d’émotion pour toute l’équipe!

"Une pensée pour les cancéreux"

Pierre Vancolen (17 ans) est venu à Braine-l’Alleud samedi avec l’objectif de courir sans chrono en tête, juste par solidarité et en pensant à ces personnes qui n’ont pas la chance d’être en bonne santé. « Je suis venu en ayant une pensée pour les cancéreux dont les journées ne doivent pas être évidentes ! À tous ces malades dans les hôpitaux atteints par les cancers, à tous ces gens dont la vie était banale avant que le cancer vienne s’incruster en eux ! »
Courir ou marcher 1, 2, 3 ou même 25 tours de piste… peu importe tant qu’on est là pour apporter un soutien. « Pour ma part, j’ai couru 23 tours pour l’institut de la vallée Bailly de Braine. J’ai pris du plaisir à courir car l’ambiance était familiale. Il y avait de la musique et des gens qui encourageaient. Et voir autant de gens mobilisés, ça faisait chaud au cœur ! Je suis venu aussi parce que j’ai plusieurs membres de ma famille qui ont été atteints d’un cancer : mes deux grands-pères, ma grand-mère, un cousin. »