article abonné offert

COURT-SAINT-ÉTIENNE

«Aussi longtemps que nous dirons leurs noms, ils vivront»

C’est une coutume ininterrompue depuis 1956: l’hommage aux 43 officiers, sous-officiers et soldats français morts au combat sur le territoire communal en 1940.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 226 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos
-->