article abonné offert

LA BRUYÈRE

Robert Cappe: «Je suis l’homme à abattre»

Robert Cappe: «Je suis l’homme à abattre»

Le bourgmestre considère qu’on veut l’enfoncer. Ce qui le pousse à un réflexe d’orgueil. Il envisageait de quitter la scène politique, désormais, il compte y rester. ÉdA – 204216575231

L’accusation de harcèlement moral à l’encontre de Robert Cappe a animé le conseil communal. Le bourgmestre s’est défendu, à un an et demi des élections.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 650 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos