FRANCE

Emmanuel Macron, 26e président de la France: le film de la journée en photos

Emmanuel Macron a pris officiellement ses fonctions de président ce dimanche. Découvrez toutes les photos.

Le chef de l’État sortant, le socialiste François Hollande, dont le mandat a été marqué par une impopularité record, a accueilli, souriant sur le perron du palais présidentiel, le huitième président de la Ve République et le premier à se dire «ni de droite, ni de gauche».

Des centaines de photographes et de caméramen, déployés sur les flancs de la cour d’honneur et jusque sur les toits du palais présidentiel, ont immortalisé sous un ciel menaçant ce moment solennel de la passation de pouvoirs avec le président sortant François Hollande.

A son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron a remonté le tapis rouge placé au centre de la cour ratissée, devant un détachement de la Garde républicaine, sous les yeux des centaines d’invités, pour rejoindre le perron où l’attendait son prédécesseur, conformément au protocole.

Tous deux sont ensuite entrés dans le bureau présidentiel, au premier étage du palais, pour un tête-à-tête au cours duquel le sortant livrera à l’entrant quelques secrets d’Etat dont les fameux codes de l’arme nucléaire.

 

1h05 de rencontre avec François Hollande

 

L’entrevue qui ne devait durer qu’une vingtaine de minutes a pris beaucoup plus de temps.

Les deux hommes se sont serré la main sur le tapis rouge placé au centre de la cour ratissée, devant un détachement de la Garde républicaine, sous les yeux des centaines d’invités et de centaines de photographes et de télévisions du monde entier.

Et c’est à 11h10, que François Hollande a quitté l’Elysée sous les applaudissements d’Emmanuel Macron. «Bon courage», a glissé M. Hollande à son ex-conseiller et ex-ministre de l’Économie, avant de quitter l’Élysée, sous le soleil.

 

«

Je laisse la France dans un état bien meilleur que celui que j’ai trouvé

»

 

M. Hollande qui présidait la France depuis 2012, s’est ensuite rendu au siège du Parti socialiste, parcourant à pied les derniers mètres jusqu’à l’entrée du bâtiment, entre deux haies de militants et sympathisants, qui l’ont chaleureusement applaudi.

Emmanuel Macron, 26e président de la France:  le film de la journée en photos
- Reporters / Abaca

«Je laisse la France dans un état bien meilleur que celui que j’ai trouvé», a déclaré l’ancien président, qui souligne dans un tweet avoir exercé pendant 5 ans «dans des épreuves terribles».

Emmanuel Macron, 26e président de la France:  le film de la journée en photos
- Reporters / Abaca
Emmanuel Macron est ensuite remonté sur le perron de l’Elysée pour poser main dans la main avec son épouse Brigitte, 64 ans, vêtue d’une robe bleu lavande. Le couple atypique qui a focalisé l’attention du monde entier du fait des 24 ans qui les séparent compte vivre à l’Elysée.

 

Macron veut relancer l’UE

 

Quelques minutes plus tard, Emmanuel Macron a officiellement été investi président.

«En cet instant précis, vous prenez vos fonctions», lui a lancé le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, lors de la cérémonie organisée dans le salon de l’Elysée, en lui souhaitant d’ «apaiser les colères, de réparer les doutes, d’incarner l’espoir».

Après avoir rappelé les résultats du second tour de l’élection présidentielle lors duquel M. Macron a recueilli 66,10% des voix face à Marine Le Pen (Front national, 33,90%).

 

«

J’aurais la volonté constante de réconcilier et rassembler

»

 

Le nouveau président français a promis de «rendre aux Français cette confiance en eux depuis trop longtemps affaiblie» et de relancer l’Europe, dimanche, dans un vibrant discours d’investiture sous les ors du grand salon de l’Elysée.

Le pays a choisi «l’espoir et l’esprit de conquête», «je ne céderai sur rien des engagements pris», a dit avec gravité le plus jeune président de la France, assurant: «le travail sera libéré», «les entreprises seront soutenues», «l’initiative sera encouragée».

«L’Europe dont nous avons besoin sera refondée et relancée car elle nous protège», a déclaré M. Macron. «Les Françaises et les Français qui se sentent oubliés par ce vaste mouvement du monde devront se voir mieux protégés», a-t-il promis.

«J’aurais la volonté constante de réconcilier et rassembler», a ajouté le président.

Signe de sa volonté de relancer l’axe franco-allemand, celui qui effectuera son premier déplacement à l’étranger lundi à Berlin a choisi comme conseiller diplomatique l’actuel ambassadeur de France en Allemagne, Philippe Etienne, 61 ans. Son ancien directeur de cabinet à Bercy, Alexis Kohler, 44 ans, a été nommé secrétaire général de l’Elysée.

 

Son Premier ministre ce lundi

 

Emmanuel Macron, 26e président de la France:  le film de la journée en photos
- AFP
Après une salve de 21 coups de canon, le nouveau chef de l’Etat a quitté l’Élysée pour remonter, juché sur un véhicule militaire, l’avenue des Champs-Élysées entre deux averses, saluant les spectateurs présents en rangs clairsemés.

Il a terminé le trajet à pied jusqu’à l’Arc de Triomphe où il a déposé une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu - qui représente tous les soldats tués au cours de la Première guerre mondiale - avant de prendre un bain de foule.

Le nouveau président doit encore désigner son Premier ministre, sans doute lundi, selon le calendrier évoqué par son entourage, avant de former son gouvernement, premier test de sa capacité à rassembler.