SANTÉ

Les smartphones et tablettes responsables de retards de langage chez les enfants

Les smartphones et tablettes responsables de retards de langage chez les enfants

L’Association américaine de pédiatrie déconseille l’utilisation de tout type d’écran par les enfants de moins de 18 mois. RelaxNews

Permettre aux enfants d’utiliser des appareils portables (téléphones, tablettes, jeux vidéo, etc.) peut provoquer chez eux un risque plus grand de retard de langage.

Cette étude canadienne s’est penchée sur 894 enfants âgés de six mois à deux ans. Leurs parents devaient déclarer combien de temps leurs enfants passaient avec un appareil portable, l’équipe constatant qu’à 18 mois, 20% des enfants utilisaient un appareil portable pendant en moyenne 28 minutes par jour.

Les chercheurs ont découvert que plus un enfant passait de temps avec un appareil portable, plus il était susceptible de connaître des retards de langage: pour chaque demi-heure passée sur un appareil portable, le risque augmentait de 49%.

Toutefois, l’équipe n’a constaté aucun lien entre le temps passé avec un appareil portable et d’autres types de retard de communication, par exemple dans le domaine des interactions sociales, du langage corporel ou de la gestuelle.

Cette étude est la première à établir un lien entre le temps passé à utiliser un appareil portable et le risque de retard de langage. Étant donné l’essor du nombre d’appareils portables dans les foyers, ces résultats pourraient revêtir une importance particulière.

L’étude vient par ailleurs confirmer une recommandation récente de l’Académie américaine de pédiatrie, décourageant l’utilisation de tout type d’écran chez les enfants de moins de 18 mois.

Les chercheurs soulignent que des recherches supplémentaires sont à présent nécessaires pour mieux comprendre le lien entre le temps passé sur un appareil portable et le retard de langage, et pour examiner les effets à long terme de cette pratique.