Arlon

PHOTOS| Le belvédère de Saint-Donat rouvre après 25 ans

Emblème d’Arlon, le belvédère est rouvert après 25 ans de fermeture. Un outil touristique pour le chef-lieu. Comme voulu en 1904. C’est vertigineux!

Quelque 134 marches d’effort, mais l’essoufflement sera récompensé. L’inauguration du belvédère de Saint-Donat a eu lieu dimanche matin. Un quart de siècle après sa fermeture au public. La fin d’un véritable parcours du combattant. Surtout le début d’un magnifique outil touristique.

Si les nuages et le crachin étaient là, la ville d’Arlon, vue de ses 434 mètres de haut, a un vrai potentiel avec ce nouvel escalier. Parfaitement rénové, mixant le bois et le métal, l’arrivée au sommet est assez magique. Avec une hauteur de 35 mètres au haut de la flèche, la terrasse permet de voir jusqu’à 50 kilomètres, ce qui n’était pas le cas dimanche…

Roi Albert

La première pierre a été posée par le roi Albert et la princesse Élisabeth en 1905. «On inaugure la rénovation 110 ans après sa première inauguration», explique Valérie Peuckert, directrice du département culture et musées d’Arlon. «Ce qui est assez incroyable, c’est qu’on a construit au début du XXe siècle quelque chose uniquement à vocation touristique». Comme le prouve cette affiche du passé qui immortalise les rêves touristiques de la SNCB de la grande époque.

L’échevine du Tourisme Anne-Catherine Goffinet rappelle: «La ville a repris le chantier en 2011, il y avait de gros soucis de stabilité», d’où aujourd’hui un clocheton en béton.

Pour info, la montée en devient ludique lorsque les trois cloches se mettent à sonner. Bonjour les oreilles. La plus grosse pèse 900 kg.

Une restauration qui a d’abord nécessité quatre ans de patience. Avec une dépose du clocheton impressionnante. Une rénovation sans subsides puisque le bâtiment n’est pas classé, il a donc fallu débourser 778 000 euros TVAC.

Le belvédère, c’est finalement une histoire qui se termine bien pour tous, la Fabrique d’église se réjouit. On se souvient aussi du «SOS Belvédère» de l’ASBL Renaissance du Haut de la Ville qui apportera bientôt son soutien financier pour le nouvel éclairage. «On est satisfait que la réalisation est enfin terminée», dit Pascal Knopes dont l’ASBL avait participé à la consolidation pour 10 000 euros il y a plusieurs années.

En résumé, oser la visite, Arlon se découvre comme jamais vue depuis longtemps.

Le point de vue est ouvert tous les week-ends de 14 à 18 h du 1er mai au 15 septembre et aussi les dimanches de brocante de mars à novembre de 14 à 18 h.

Prix: 3 euros par adulte, gratuit pour les enfants.