article abonné offert

BELGIQUE

Au fil des années, la Wallonie perd de plus en plus ses cafés, contrairement à Bruxelles

Au fil des années, la Wallonie perd de plus en plus ses cafés, contrairement à Bruxelles

Petit à petit, les cafés et bistrots de village disparaissent. Les derniers chiffres sont éloquents. ÉdA – Jacques Duchateau

Avec le retour des beaux jours, revient aussi l’envie d’aller prendre un verre en terrasse au café du coin. Mais cela risque de devenir de plus en plus difficile: entre 2008 et 2015, la province de Luxembourg a perdu plus d’un quart de ses cafés. Du côté de Namur, c’est pratiquement le même constat.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 948 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos