PECQ

PHOTOS et VIDÉO | Amélie Nothomb, entre émotion et humour à Pecq

Ce jeudi après-midi, Amélie Nothomb est venue à la rencontre de ses lecteurs, suite à l’invitation de la bibliothèque de Pecq.

Pour l’auteure belge, cette visite était empreinte d’émotion, de nostalgie mais aussi de joie de retrouver ses «amis». Elle s’est livrée en toute sympathie face une assemblée bien garnie.

Près de deux cent personnes ont apprécié chaque minute passée en sa compagnie… l’heure est passée trop vite! Malgré son statut de vedette de la littérature, Amélie Nothomb a séduit par sa gentillesse, son plaisir à répondre aux questions et sa proximité avec les lecteurs.

Sa grand-mère a vécu à Tournai

Avant de se rendre à l’administration communale de Pecq, les bibliothécaires avaient concocté une belle surprise à Amélie Nothomb. Elles lui ont permis de retourner sur les traces de sa grand-mère qui a vécu à Tournai. «Elle me disait qu’elle habitait dans un chateau, sourit l’auteure. Comme c’était une femme qui aimait bien se vanter, je ne la croyais pas vraiment…


Amélie Nothomb en visite à Pecq par lavenir-tournai

En fait, elle disait bien la vérité! J’ai été émue en m’arrêtant devant cette habitation (située à la rue Saint-Brice, la grande bâtisse blanche où siège la mutualité chrétienne, NDLR.) qui a vu grandir ma grand-mère. Elle me parlait également de Tournai comme étant la plus belle ville du monde, et je le reconnais la ville est très belle!»

Un chapeau pecquois

Autre surprise pour l’auteure belge: le cadeau offert par Mary Fiévet, employée communale. Quoi de mieux qu’un couvre-chef pour la dame au chapeau qui n’a pas hésité longtemps à enlever son propre chapeau et à coiffer la création de Mary Fiévet! «Les responsables de la bibliothèque sont venues me voir pour essayer de trouver une idée de cadeau original à offrir à l’auteure, rappelle Mary Fiévet. J’apprécie tout ce qui est créatif et artistique; je crée de temps en temps des chapeaux. Au vu de la personnalité d’Amélie Nothomb, il était naturel de penser à ce cadeau… J’ai eu carte blanche pour lui créer une coiffe! Je me suis inspirée de photos; je voulais rester dans son style si particulier. Comme je ne connaissais pas son tour de tête, je me suis orienté vers une coiffe assez moderne et assez classe. Elle est une magnifique source d’inspiration et je suis émue de voir que ce présent l’a touchée.»

L’après-midi s’est clôturée autour d’une séance de dédicaces au cours de laquelle Amélie Nothomb n’a pas hésité à prendre quelques instants pour discuter avec chaque des nombreux lecteurs présents!

À lire dans L’Avenir/Le Courrier de l’Escaut de ce vendredi, sur tablette, smartphone ou PC