Province

Luxembourg, terre de tiques : nos 10 conseils pour les contrer et se soigner

Luxembourg, terre de tiques : nos 10 conseils pour les contrer et se soigner

La température augmente, c'est de nouveau le temps des barbecues et des balades en forêt, mais c'est aussi le grand retour de la tique. Fotolia

Voici quelques conseils qui devraient être bien utiles alors que la tique effectue son grand retour.

La température augmente, c'est de nouveau le temps des barbecues et des balades en forêt, mais c'est aussi le grand retour de la tique. D'autant que la province de Luxembourg est la plus propice aux tiques. 1 100 morsures ont d'ailleurs été signalées dans la province l’année dernière.

Voici, selon Sébastien Daems, porte parole de l'Institut de Santé Publique, la liste des principaux gestes à adopter pour se préserver de cet acarien qui se camoufle dans les hautes herbes et les jardins 

1. Privilégier le pull et le pantalon en forêt

Même s'il fait bon, lors de sorties en forêt, il vaut mieux privilégier le pull à manches longues au t-shirt et le pantalon au short. Il est également conseillé de porter des chaussures fermées.

2. Appliquer un répulsif

Avant la balade, le fait d'appliquer un répulsif contre les insectes sur la peau ou sur les vêtement permet de dissuader l'animal de vous approcher.

3. Rester vigilant

Il faut toujours rester vigilant, surtout dans les endroits à risque comme les hautes herbes, les sous-bois humides et les prairies. Mieux vaut également éviter les siestes à même le sol car l'ensemble du corps serait alors exposé aux éventuelles morsures de tiques.

4. Se livrer à un examen minutieux 

Après la balade, il est important de se livrer à un examen minutieux afin de voir si une tique n'en a pas profité pour s'accrocher à la peau. Il est important de passer en revue les aisselles, les plis, le cuir chevelu et le nombril qui restent des recoins dont la petite bête raffole.

5. Si une tique est présente, l'enlever le plus rapidement possible

5) Si une tique est accrochée à la peau, il vaut mieux l'enlever le plus rapidement possible car plus l'intervention est rapide, moins il y a de risque que la morsure entraîne une infection,

Pince à tiques6. Utiliser une pince à tiques

Il est recommandé d'utiliser une pince à tiques, disponible en pharmacie, pour retirer cet hôte indésirable. Cette pince est spécialement conçue à cette effet et permet de la retirer en toute sécurité.

7. La pince à épiler reste une solution de secours 

Si vous n'avez pas de pince à tique, la pince à épiler reste une solution de secours mais il faudra alors être prudent afin d'éviter d'écraser la tête de l'acarien. Le bon geste consiste à saisir la bête au plus près de la peau et de la tirer en la faisant pivoter dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour éviter que sa tête ne reste accrochée.

8. Appliquer un simple désinfectant classique

Une fois la tique enlevée, il est déconseillé d'appliquer des produits comme de l'éther ou de l'alcool qui favorisent les risques d'infection. Il est préférable d'appliquer un simple désinfectant classique.

9. Surveiller la zone mordue pendant au moins un mois

Même si vous avez réussi à vous débarrasser de la tique, il vous restera encore une mission : surveiller la zone mordue pendant au moins un mois et consulter un médecin pour effectuer une vérification.

10. Si un érythème migrant s'est formé, consulter un médecin

Si un érythème migrant s'est formé sur la zone mordue dans les jours qui suivent, il faut impérativement consulter un médecin. L'érythème ressemble à une tache rouge vif d'au moins 3 à 5 centimètres de diamètre qui blanchit en son centre. Il s'agit du premier stade de la maladie de Lyme mais il se guérit facilement avec des antibiotiques.