BRUXELLES

On lui propose d’incarner «un terroriste de Molenbeek»: Mourade Zeguendi refuse un rôle chez Brian De Palma

On lui propose d’incarner «un terroriste de Molenbeek»: Mourade Zeguendi refuse un rôle chez Brian De Palma

Son refus a été vu près de 50.000 fois sur le réseau social, suscitant des centaines de commentaires de tous bords. Doc

«Jouer un indien méchant dans un western: je dis non»: c’est en substance le message couillu du comédien bruxellois Mourade Zeguendi qui a refusé une offre hollywoodienne émanant de... Brian De Palma. Motif: on lui proposait le rôle «d’un terroriste de Molenbeek».

Pas content, Mourade Zeguendi! Et courageux, dans le même mouvement! Imaginez: le comédien bruxellois s’est permis, dans le moment de ras-le-bol qu’on suppose, de refuser une offre hollywoodienne émanant de... Brian De Palma. Il lui a sans doute fallu un remontant en raccrochant son téléphone! Car le réalisateur star compte tout de même «Scarface», «Mission: Impossible» ou «Le Dahlia Noir» à son CV. Gloups!

Le motif? La production lui proposait le rôle d’un «terroriste de Molenbeek». Celui qu’on a appris à connaître dans «Les Barons» a donc pris son courage à deux mains pour refuser «l’un de ses rêves». Et s’est confié sur Facebook dans une gueule de bois matinale dont on imagine qu’elle n’était pas due à l’alcool...

«T’imagines?!»

«J’aurais jamais cru, de ma vie, écoutez bien, c’est pas des blagues, que je refuserais un film pour Brian De Palma. T’imagines? Le genre truc qui doit t’arriver une fois dans ta “life” et je dis non. Brian De Palma! Un monstre sacré du cinéma. On me propose de jouer dans l’un de ses films qui va se tourner en Belgique et le rôle qu’on me propose, je vous le donne en mille: un terroriste de Molenbeek. Et donc j’ai dû dire non à Brian De Palma. Putain, terrible, hein! Bon, c’est dommage parce que, ouais, j’aimais bien Brian De Palma».

Dans la seule interview donnée suite à ce spectaculaire refus, Zeguendi explique au Standaard qu’il voit «une différence entre incarner un mafieux et un terroriste. Rien que dans la formulation: “terroriste de Molenbeek”. C’est pas l’Afghanistan, ici, hein! En tant que papa, Belge et Bruxellois, je dis stop. Stop à ce regard simpliste sur le monde», martèle l’homme. Qui insiste: «J’ai joué des petits rôles ces dernières années. Mais au moins, c’était des personnages qui étaient plus que des criminels à l’accent marocain».

Et un jeune, il peut accepter?

Son refus a été vu près de 50.000 fois sur le réseau social, suscitant des centaines de commentaires de tous bords. On attribue à Zeguendi «des bollocks en béton», ce qu’il est difficile de nier. Entre autres compliments, on lui promet qu’«ils finiront par te respecter comme un acteur et PAS comme un Marocain professionnel». On lui demande aussi «pourquoi De Palma a pas choisi un vrai Cubain pour Scarface». Et un éducateur molenbeekois «qui travaille avec des ados» de le remercier pour son intégrité.

Pour mettre tout le monde d’accord, Mourade Zeguendi enfonce le clou. Lorsqu’on lui demande, au détour du forum, si «un jeune Maroxellois qui cherche à percer» devrait accepter ladite proposition, le tennoodois dégaine: «On doit tous refuser ce genre de merde».