CINÉMA

Les sorties cinéma de ce mercredi 26 avril

Les sorties cinéma de ce mercredi 26 avril

DIx films sinon rien. C’est le menu de ce mercredi. -

Un soupçon de révisionnisme, une tornade japonaise, un raton laveur fourbe, un homme très patient et un gros chien: il y a tout cela, et bien plus encore, dans les sorties cinéma de ce mercredi 26 avril. Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire.

Le procès du siècle

Drame historique de Mick Jackson. Avec Rachel Weisz, Tom Wilkinson et Timothy Spall. Durée: 1 h 50

Ce que ça raconte

Le procès incroyable d’une historienne forcée de démontrer l’Holocauste face à un négationniste, il y a à peine vingt-cinq ans.

Ce qu’on en pense

Reconstitution méticuleuse qui montre la facilité avec laquelle on peut manipuler des faits. Glaçant et passionnant.

La critique complète

After the storm (Après la tempête)

Comédie dramatique d’Hirokazu Kore-eda. Avec Hiroshi Abe, Yoko Maki et Yoshizawa Taiyo. Durée: 1 h 58.

Ce que ça raconte

Le quotidien d’une famille – bien qu’ordinaire – tourmentée par un divorce et la mort récente d’un grand-père.

Ce qu’on en pense

Kore-Eda pose des questions existentielles avec la délicatesse que nous lui connaissons en y ajoutant un ton grave qui élève son film au meilleur rang de sa filmographie.

La critique complète

Les gardiens de la galaxie 2

Science-Fiction/Aventure de James Gunn avec Chris Pratt et Zoe Saldana. Durée: 2 h 16.

Ce que ça raconte

Suite des aventures de Peter Quill (Chris Pratt) et sa bande de mercenaires intergalactiques. En voulant échapper à l’armée de la reine Ayesha, ils rencontrent un homme qui est lié au passé de Peter. Entre vieilles histoires, quête identitaire et nouveaux ennemis, il s’agira pour les Gardiens de rester unis.

Ce qu’on en pense

La suite attendue de cette saga Marvel, dont le premier chapitre avait cartonné en 2014. Fidèle à son style rétro-futuriste et à son second degré à toute épreuve entre deux combats galactiques, ce deuxième volet divertit efficacement sur toute la ligne.

La critique complète

The edge of seventeen

Comédie dramatique de Kelly Fremon Craig. Avec Hailee Stainfield et Woody Harrelson. Durée: 1 h 45.

Ce que ça raconte

Entre la trahison de sa meilleure amie, l’incompréhension de sa mère, l’indifférence de son grand frère et sa vie amoureuse inexistante, Nadine, 17 ans, nage dans les eaux profondes et troubles de l’adolescence.

Ce qu’on en pense

Derrière ce joli petit film indé américain aux répliques enlevées se cache un teen-movie tout ce qu’il y a de plus conventionnel.

La critique complète

La colère d’un homme patient

Thriller de Raúl Arévalo. Avec Antonio de la Torre, Luis Callejo et Ruth Díaz. Durée: 1 h 32.

Ce que ça raconte

Un homme taciturne attend depuis huit ans de se venger d’un groupe de braqueurs. À la sortie de prison de l’un d’eux, il lance la machine.

Ce qu’on en pense

Thriller espagnol moite et implacable qui assaisonne le thème récurrent de la vengeance de façon efficace.

La critique complète

Jour J

Comédie romantique de Reem Kherici. Avec Reem Kherici et Nicolas Duvauchelle. Durée: 1 h 34.

Ce que ça raconte

Un mec infidèle se retrouve à organiser son mariage avec sa maîtresse, suite à un quiproquo.

Ce qu’on en pense

Comédie romantique primesautière cousue de fil blanc. Pas original pour un sou, mais divertissant pour les amateurs du genre.

Un profil pour deux

Comédie de Stéphane Robelin. Avec Pierre Richard et Yaniss Lespert. Durée: 1 h 39.

Ce que ça raconte

Pierre, veuf depuis deux ans, a le moral dans les chaussettes. Forcé par sa fille de prendre des cours d’informatique, il se prend au jeu et rencontre une jeune femme de cinquante ans sa cadette sur internet.

Ce qu’on en pense

Attachante comédie aux airs de vaudeville qui ne brille pas par son originalité mais à la bonne humeur communicative.

Aurore

Comédie de Blandine Lenoir. Avec Agnès Jaoui, Pascale Arbillot et Thibault de Montalembert. Durée: 1 h 29.

Ce que ça raconte

Les déboires d’Aurore, une quinquagénaire en plein doute existentiel, entre bouffées de chaleur et seconde jeunesse.

Ce qu’on en pense

Ode aux femmes qui aborde sans fard l’âge de la cinquantaine, ses joies comme ses peines. Touchant et délicat.

Je suis resté dans les bois

Comédie dramatique de Michaël Bier. Avec Erika Sainte et Vincent Solheid. Durée: 1 h 23.

Ce que ça raconte

Les coulisses du tournage d’un film expérimental, entre remises en question et aléas techniques.

Ce qu’on en pense

De bonnes idées de mise en scène, mais un côté trop intime pour dépasser le stade de l’anecdotique.

Mes vies de chien

Drame de Lasse Hallström. Avec Dennis Quaid, Britt Robertson et K.J. Apa. Durée: 1 h 41.

Ce que ça raconte

Les vies successives d’un golden retriever profondément attaché à son premier maître, avec lequel il a grandi.

Ce qu’on en pense

Une platitude qui cumule les clichés des films avec des chiens. Beethoven, c’était quand même mieux.