Une gare de bus internationale bientôt à Bruxelles

Les trajets des bus internationaux dans Bruxelles sont parfois anarchiques. Reporters / GOUVE

Les bus de ligne européens s’agglutinent aux abords des gares bruxelloises. Et pas toujours dans les conditions de sécurité et de mobilité idéales. La Région va donc revoir les abords de la Gare du Nord et du Midi. Et mieux encadrer le secteur.

Le gouvernement bruxellois a décidé d’améliorer d’ici 2019 l’infrastructure de la Gare du Nord pour les autocars en aménageant le niveau -1 (signalisation claire, salle d’attente de nuit, dortoir, douche pour les chauffeurs, etc.). Il a également décidé de lancer la concertation avec la SNCB afin d’organiser, à court terme, aux abords de la Gare du Midi, une gare routière et un point d’information disposant d’une dizaine de quais d’embarquement pour ce type de véhicule, a annoncé lundi le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet.

À moyen terme, le gouvernement bruxellois a décidé de créer une gare de bus internationale d’une capacité d’au moins 15 quais. Une étude de marché sera rapidement lancée.

Ces mesures sont les premières concrétisations des conclusions de l’étude consacrée à la gestion et au développement de la circulation et du stationnement des autocars à Bruxelles approuvées par le gouvernement régional.

France, Allemagne, Pays-Bas et Maghreb

Selon Pascal Smet, on recense à Bruxelles près de 160 mouvements de car internationaux auprès des 8 opérateurs actifs. La clientèle de ces lignes de bus vers la France, l’Allemagne, les Pays-Bas ou l’Angleterre a entre 20 et 30 ans.

Pour gérer au mieux les 25 à 50 mouvements par semaine vers le Maghreb, le gouvernement Vervoort a approuvé la proposition de dédier un espace aux abords de la gare du midi afin de libérer l’espace en voirie rue de Stalingrad.

Pour rationaliser l’implantation des bus touristiques dans l’espace public d’une ville de salon, de congrès et de city trip, la Région créera des itinéraires pour autocars, avec des stationnements de courte, moyenne, et longue durée.

Écoles

Par ailleurs, le parking des bus scolaires et d’entreprises sera organisé en journée, en dehors des heures de pointe sur des emplacements le long des voiries régionales et à proximité de Park&Ride.

Pour améliorer la connaissance et la gestion du secteur, une plateforme digitale deviendra la plaque tournante de la communication en collaboration avec Visit brussels. Un «coach manager» sera désigné et un groupe de travail spécifique consacré au secteur des autocars sera créé.