Les jambons et saucissons d’Ardenne s’entourent aussi de gardes du corps. En 1956, François Maréchal, Jean Piquart, Louis Olivier et Jean Lambert – des personnalités de la région amateurs de charcuterie et de leur région – décident de créer une confrérie: celle des Herdiers, du nom des gardiens de troupeaux.