WOLUWE-SAINT-PIERRE

Son nom faisait tache: le parc Monsanto rebaptisé à Woluwe-Saint-Pierre

«Monsanto»: drôle de nom pour un espace vert. Le parc de Woluwe-Saint-Pierre va donc être rebaptisé. Le nouveau nom porte les traces de l’histoire du lieu.

Le parc dit «Monsanto», à Woluwe-Saint-Pierre, change de nom. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un «rebaptème» puisque ce petit espace vert de l’avenue de Tervueren n’avait jamais réellement reçu de nom officiel. Cependant, il était connu sous la bannière du propriétaire.

Le couvent franciscain vend en effet le terrain de 75 ares à la tristement célèbre multinationale des biotechnologies agricoles. C’est de là que découle son nom. «Une trentaine d’années plus tard, alors que le lieu est devenu propriété de la société Cofinimmo et qu’il est entretenu et géré par la commune, ce nom est remis en question», soulignent conjointement le Bourgmestre Benoît Cerexhe (cdH) et l’Échevine de l’Environnement Caroline Lhoir (Ecolo).

D’après les autorités locales, «des riverains et des associations s’interrogent en effet sur la pertinence d’avoir un espace vert dont le nom fait référence à une société privée connue pour son non-respect de l’environnement et de la biodiversité. En 2010, à l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes du 17 avril, un collectif citoyen organise même une action sur place afin de rebaptiser le lieu».

Il n’en fallait pas plus pour stimuler la commune à officialiser ce changement de carte d’identité. Elle lance donc un appel à idées, pour lequel 50 propositions sont reçues. C’est parmi celles-ci que le Collège adopte celle de «Jardin des Fransiscains», en souvenir évident des premiers propriétaires du lieu, dont le couvent abrite encore plusieurs sœurs.

Ce baptême se veut symbolique puisqu’il sera entériné à l’occasion de la Journée internationale des luttes paysannes du 17 avril, date anniversaire aussi des premières revendications le concernant. Le parc renommé sera inauguré le dimanche 7 mai à 11h.