TELEVISION

Un premier personnage autiste dans «Sesame Street»

L’émission américaine destinée aux enfants a accueilli son premier personnage autiste en début de semaine.

Depuis lundi, les téléspectateurs du réseau américain PBS découvrent un nouveau personnage de l’émission pour enfants «Sesame Street». Son nom? Julia. Sa particularité? Souffrir d’autisme.

Tantôt absorbée par son dessin au point d’oublier les gens qui l’entourent, tantôt effrayée par le bruit d’une sirène de police, Julia désarçonne parfois les autres personnages de la série. Mais c’était sans compter sur les explications du présentateur Alan Muraoka qui, grâce aux conseils prodigués par des associations en charge de l’autisme, parvient à décrypter les comportements «inattendus» de la peluche aux cheveux orange.

Est-ce que Julia deviendra un personnage récurrent de «Sesame Street»? C’est en tout cas ce que souhaite la scénariste de l’émission, Christine Ferraro: «J’aimerais qu’elle ne soit pas Julia, l’enfant autiste de «Sesame», mais qu’elle soit juste Julia.»