HENSIES

Treize duos de maître-chien de sauvetage en opération à Hensies

Treize duos de maître-chien de sauvetage en opération à Hensies

Ces 13 duos maître-chien viennent d’Allemagne, d’Autriche, de Suisse, de Slovénie, de Tchéquie, des Pays-Bas et de Belgique. EdA (ILLUSTRATION)

Durant 72 heures, 13 duos maître-chien venant de sept pays différents effectueront, de jour comme de nuit, des missions de recherche dans la région d’Hensies, dans la province de Hainaut.

Cet événement international organisé pour la première fois en Belgique se déroulera ce week-end dans les régions de Bernissart et d’Hensies. Il a été mis sur pied par l’ASBL «Veille et Protège» (Brabant wallon) en collaboration avec l’IRO (International Rescue Organisation) qui envoie trois de ses classificateurs. Ceux-ci testeront les compétences, les performances et les connaissances de chaque participant.

Treize duos maître-chien (Berger allemand, Malinois, Labrador…) effectueront des épreuves de recherche, de jour comme de nuit, sur quatre sites imposés. Ils auront également des cours théoriques sur les premiers soins canins, les premiers soins humains, les règles d’intervention «INSARAG» (International Search And Rescue Advisory Group) et sur l’utilisation du GPS.

Ces 13 duos maître-chien viennent d’Allemagne, d’Autriche, de Suisse, de Slovénie, de Tchéquie, des Pays-Bas et de Belgique. Les quatre duos belges ont déjà participé au championnat du monde et souhaitent effectuer les tests nécessaires afin d’être opérationnels dans le monde entier. Trois des quatres candidats belges sont des femmes.

«Au terme de ce pré-brevet, les candidats qui ont réussi participeront à une classification en mai prochain en Slovénie. En cas de réussite, ils seront introduits dans une liste dont disposera l’ONU en cas de catastrophe naturelle. Tous sont des bénévoles qui ne reçoivent aucune rémunération lors de leur mission à l’étranger. Ils sont secouristes, tant pour les humains que pour les animaux», explique un des responsables de l’ASBL organisatrice.

Carlo Di Antonio (cdH), le ministre régional du bien-être animal, se rendra sur le terrain ce samedi à 11h00.