LOISIRS

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles

Le tuk-tuk, petit véhicule de transport asiatique, porte moins bien son nom dans les ruelles de Bruxelles: cette version aux banquettes chauffées fonctionne à l’électricité. Adieu, donc, le bruit du moteur pétaradant. C’est d’autant mieux pour profiter de l’atmosphère. Tuk Tuk Tourism

Pas besoin d’aller loin pour sortir des sentiers battus. Il suffit de changer de mode de transport. Cette petite sélection de 10 sorties touristiques pour se balader autrement dans Bruxelles le prouve. Vous y verrez la capitale avec des yeux neufs. On embarque!

Bruxelles, son Manneken Pis, sa Grand-Place, ses estaminets touristiques bien connus, son Sablon et ses chocolatiers. Tout ça, c’est très bien si vous venez à Bruxelles pour la première fois ou avec un invité qui ne connaît rien à la capitale ou à la Belgique.

Mais quid si vous avez grandi pas loin ou que vous y travaillez? Quid si vous programmez votre énième city trip à la capitale? Quid si vos enfants ont déjà visité 10 fois le musée des dinos ou de la BD? Quid si vous en avez marre du parc comme seule idée sortie pépère? Pas de panique! Bruxelles a plus d’un tour dans son sac pour vous sortir des sentiers battus. Suivez le guide...

Bruxelles en tram historique

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Ce tram a été mis en service en 1935 pour l’Expo Universelle. Il effectue une boucle verdoyante vers Tervueren: un must. Musée du Tram / Grégoire de Walcque

S’il y a bien un transport prisé des Bruxellois, c’est le tram. De tout temps d’ailleurs, puisque le premier ancêtre de la STIB remonte à 1869 lorsqu’un tramway hippomobile reliait Porte de Namur et Bois de la Cambre. En 2017, vous pouvez encore remonter dans l’histoire de la société des Tramways Bruxellois, devenus STIB en 1954. D’avril au 1er octobre, chaque week-end, le Musée du Tram, hangar bucolique au bord du parc de la Woluwe, propose en effet des balades en véhicules vintage. Ils sont jaune pâle, vert bouteille ou bleu nuit, banquettes en boiseries ou en skaï, et permettent d’observer la ville avec un cachet certain.

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Musée du Tram
Deux formules sont possibles. La première, sans réservation, propose des allers-retours sur des voyages typiques. Pour une sortie au vert, on vous conseille surtout la destination Tervueren Station (samedi, dimanche et jours fériés) qui traverse la Forêt de Soignes vers l’immense et joli parc de Tervueren, ses étangs et son arboretum. Pour une virée plus patrimoniale, optez pour les trajets Cinquantenaire (dimanche et fériés) ou Stockel via Madou (dimanches et jours fériés). Mieux hors des rails? Grimpez alors dans le bus historique qui effectue pour sa part le trajet vers la place Royale via le Cinquantenaire (dimanche et fériés). Ces voyages peuvent être couplés avec une entrée au musée. Leurs horaires, qui comptent 2 à 6 sorties par jour, sont disponibles en ligne. (10€/ 8€ >65 ans / 5€ de 5 à 12 ans / gratuit <5 ans / entrée au musée comprise)

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Musée du Tram / Grégoire de Walcque
La deuxième formule proposée est plus complète et plus touristique encore: le «Brussels Tourist Tramway». Il s’agit cette fois d’une longue boucle (4 heures, à déconseiller aux jeunes enfants) dans un tram mis en service en 1935 pour l’Expo Universelle. Des guides bénévoles, parfois en uniformes d’époque, vous retracent l’histoire des quartiers traversés, assortie d’anecdotes. Le circuit est impeccable et varié, du parc royal de Laeken à la dense chaussée de Haecht, du Sablon à la Barrière, du cimetière de Jette au Canal en passant par la Forêt de Soignes, La Cambre, Flagey, l’Atomium ou la rue Royale. Un must. Depuis 2017, le «BTT» marque le stop au Train Hostel, près de la magnifique gare de Schaerbeek. Départ chaque dimanche à 10h, réservation en ligne obligatoire (20€/adulte, 15€/enfant, ne vous trompez pas dans la langue)

+ Pour toutes les infos pratiques sur les virées en tram historique, rendez-vous sur le site du Musée du Tram. Musée ouvert mercredi (sans sorties de véhicules historiques), samedi et dimanche, Avenue de Tervueren 364b, 1150 Bruxelles, arrêt «Musée du Tram» (trams 39, 44 ou 94, bus 36 et 42)

Bruxelles en baskets

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Une façon originale de visiter Bruxelles sans traîner: avec les guides-joggeurs de Brussels Sighjogging. Plusieurs parcours thématiques sont possibles, comme une boucle BD. Brussels Sightjogging

Avec l’essor du fitness et du running, c’est une façon de plus en plus tendance de visiter les métropoles: en chaussant ses baskets et en essayant de suivre les foulées de son guide. Le «sightjogging», ou la visite guidée en jogging, court à Bruxelles depuis quelques années maintenant.

Deux ASBL, dont le but est tout autant de promouvoir la course à pied que la capitale et ses beautés, proposent leurs visites sportives: Brussels Sightjogging d’une part et City Runs d’autre part. Leurs offres sont assez complémentaires. La première vous emmène dans le vieux centre (8,5 km), sur un parcours BD (9 km), au pied de l’Atomium (8 km) ou à Molenbeek (11km) alors que la seconde ratisse plus large jusqu’en deuxième couronne, avec des joggings également dans le centre ou à Molenbeek (11 à 13 km), mais aussi à Evere (9,5 km), Berchem (9 km), Anderlecht (10 km) ou Schaerbeek (8 km) ou dans le quartier européen (8 km).

Ce qui est top, c’est que vous courrez dans des endroits assez inhabituels comme des galeries commerçantes, des gares, des rues très touristiques ou des quartiers excentrés et méconnus. Autre avantage: les horaires sont à peu près paramétrables comme bon vous semble et les tours ouverts toute l’année. Vous pourrez ainsi sortir pour un running matinal dès 6h comme pour un décrassage vespéral à 20h. En outre, vous pouvez moduler votre propre parcours. Et enfin: vous pouvez vous l’offrir individuellement. Parce qu’il est parfois difficile de discuter le coup avec un pote en sprintant sur le Sablon.

+ Pour les infos concernant ces joggings guidés, rendez-vous sur le site de Brussels Sightjogging (dès 39€/personne, tarif dégressif en fonction du nombre) et de City Run (24€/personne, prix fixe). Il est conseillé de réserver 24h à l’avance.

Bruxelles à vélo électrique

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Les formules de visites guidées de Once Upon a Time in Brussels fournissent tout le matériel: vélo électrique, casque et gilet. Les promenades, de distances et horaires variables, sont accessibles à tous. One Upon A Time in Brussels

Tout le monde n’a pas les mollets explosifs de Philippe Gilbert pour grimper les raidillons, parfois pavés en plus, du centre de Bruxelles. Même si une visite de la capitale ne s’étale pas sur 260km comme le Tour des Flandres, il est donc parfois préférable de s’aider un petit peu quand on veut y pédaler tout en levant le nez vers les façades art nouveau, fresques BD ou arbres remarquables. Pas question d’imiter le peloton professionnel avec des cocktails plus ou moins licites, mais plutôt d’enfourcher les vélos électriques de Once Upon a Time in Brussels.

«Bruxelles est vraiment grande si on veut la visiter en sortant du circuit Grand-Place-Place Royale-Sablon», expliquait l’historienne Virginie Muller, fondatrice, lorsqu’elle nous emmenait tester son concept à ses débuts il y a 5 ans. «Par contre, avec un vélo électrique, on peut se permettre de s’écarter vers les Marolles, voire La Cambre, le campus ULB, les cités-jardins ou le Cinquantenaire. Le tout en une seule balade de 4 heures 100% modulable. Et sans effort puisqu’au guidon d’un électrique, on a l’impression d’être poussé dans le dos».

Originalité: les parcours de 4h changent ici en fonction des saisons. On y voit ainsi une balade anti-UV quand le soleil tape, longeant les points d’eau sous les feuillages. Ou bien une flânerie printanière dans des recoins insolites comme un chalet norvégien, une chapelle festive ou un paquebot. Pour les gourmands, l’option «conférence» est possible. Elle propose un exposé historique suivi d’un lunch à la Fleur en Papier Doré avant d’enfourcher le vélo la tête farcie d’histoire et les yeux en l’air. Évidemment, le vélo électrique est fourni, comme le gilet fluo et le casque.

+ VIDÉO | Vollegaz : on teste Bruxelles à vélo électrique

+ Once Upon a Time in Brussels, visite de Bruxelles à vélo électrique, rue des Tanneurs, 62 à 1000 Bruxelles. 49€/personne, 44€ -25 ans et +65 ans, 39€/personne dès groupe de 12. Option conférence (lunch non inclus): 59€/personne. Le vélo électrique est toujours fourni. Tous les jours sauf le mercredi

Bruxelles en tuk-tuk

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Les Tuk Tuk bruxellois viennent vous chercher à votre hôtel ou au point de rendez-vous convenu et vous y ramènent. Une option gastronomique est possible avec vue sur le Mont des Arts. Tuk Tuk Tourism

«Tuk-tuk»: tout est dans le nom. En Asie, ce petit véhicule hybride entre le scooter et la remorque est très répandu. En Europe, il reste méconnu même si Piaggio en a décliné le concept pour son petit utilitaire Ape. Cependant, il ne s’agit plus ici d’un transport de personnes, comme la version motorisée du rickshaw indien qui nous occupe.

Car Bruxelles dispose depuis un peu plus d’un an de sa propre version avec Tuk Tuk Tourism. Mais le nom du véhicule perd ici don son sens puisqu’il s’agit d’une version électrique et donc silencieuse et verte de l’engin. De quoi profiter au mieux de l’atmosphère du centre historique de Bruxelles (39€/pp/30’, 59€/pp/1h) ou du quartier européen (39€/pp/30’, 59€/pp/1h). Outre ces deux circuits fixes, qui alternent entre Manneken Pis et Art Nouveau, Grand-Place et Cinquantenaire, une balade nocturne avec arrêt gastronomique (99€/pp) et un all-in-one combinant les deux boucles (76€/pp) sont envisageables.

Ce qui séduit dans le concept, outre un moteur plus silencieux qu’une calèche tractée par des chevaux, c’est le système de sièges autochauffants qui permet de circuler même par froid polaire. Autre avantage: la banquette couverte, équipée d’écrans qui résument les monuments aperçus, peut embarquer 6 personnes. Son étroitesse et sa maniabilité font du lacis médiéval bruxellois un détail: slalomer à Sainte-Catherine et éviter ses mangeurs de moules n’est donc pas plus difficile pour Luc et Bernard, aux commandes de Tuk Tuk Tourism, que pour leurs confrères thaïlandais traverser les marchés de Bangkok. Enfin, le voyage peut commencer et s’achever à votre hôtel ou à un lieu de rendez-vous à votre convenance: de quoi plaire aux pantouflards.

+ Tuk Tuk Tourism, promenades touristiques en tuk-tuk électrique dans Bruxelles, de 39 à 99€ par personne. Pour les infos et les réservations, rendez-vous sur le site de Tuk Tuk Tourism. Le service est également disponible pour un lift dans une zone à cheval sur le Pentagone et le Quartier Européen, au prix unique de 5€.

Bruxelles et ses légendes urbaines

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Pour une visite qui oublie les sempiternelles histoires de Manneken Pis ou de la Grand-Place, partez pour les bas-fonds avec le Brussels Urban Legends Tour, avec une vraie spécialiste de la question en Belgique. Koen Cobbaert via Flickr sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA 2.0

«Il n’y a jamais eu de hamburgers au ver de terre vendus dans la rue des pitas. Pour la simple raison qu’un kilo de viande de haché coûte moins cher qu’un kilo de vers de terre». Par contre, est-il vrai qu’une femme a un jour été abordée rue Neuve par deux hommes voulant lui vendre du parfum et que, respirant celui-ci, la dame s’est évanouie puisqu’il s’agissait d’éther?

Vous le saurez en prenant le pas d’Aurore Van de Winkel, «la spécialiste belge des légendes urbaines». Cette guide pas comme les autres a en effet tout un arsenal de rumeurs en stock puisqu’elle a consacré sa thèse aux légendes urbaines. Dans son sillage, oubliez Manneken Pis et Grand-Place: de station de métro en ruelles commerçantes, vous embarquez pour une traversée d’un Bruxelles alternatif, au son des commérages et ragots de caniveau.

Sur son site du Brussels Urban Legends Tour, la scientifique prévient: «on parle ici des histoires les plus sombres de la ville: des récits effrayants, dégoûtants ou amusants qui ne sont jamais cités par l’office du tourisme ou les autorités mais qui circulent chez les habitants. Des faits-divers à l’historicité douteuse que se racontent les Bruxellois». Ce qui, selon Aurore Van de Winkel, en dit tout autant sur la ville que sur ses habitants, leurs tabous, leurs valeurs, leurs peurs, leurs espoirs.

+ Brussels Urban Legends Tour, tour décalé de 2h et 20 légendes urbaines, départ devant la Gare Centrale et arrivée au Botanique. Renseignements et devis sur le site. Attention: le tour est déconseillé aux âmes sensibles et interdits au moins de 12 ans. Deux tours thématiques sont également possibles: «littérature» et «monstres et créatures», ainsi qu’un tour scolaire pour le secondaire (11€/élève)

Et aussi

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Fais le Trottoir

+ Bruxelles version street-art: l’ASBL Fais Le Trottoir vous emmène dans des recoins méconnus de Bruxelles à la chasse au street-art et graffitis. Ces promenades guidées vous baladent de la «Mecque» de Neerpede aux rails de chemin de fer, de la Jonction à Forest. Elle se centre aussi sur deux créatures bruxelloises: Bonom et Créons. Les inscriptions (10€) se font via Facebook. Attention: c’est généralement très vite complet.

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Waterbus
+ Bruxelles en bateau: la saison de navigation n’a pas encore repris sur le Canal mais dès le 1er mai et jusqu’au 31 octobre, les croisières régulières du Waterbus entre Bruxelles et Vilvoorde vogueront tous les jours de semaine (week-end compris entre juillet et août). Le départ se fait au quai Beco (6€/3€). Outre ces liaisons régulières, de multiples options s’offrent aux matelots: croisières en soirée, vers Anderlecht avec retour à vélo, vers Drogenbos avec passage à l’écluse...

+ LIRE AUSSI | On a testé la croisière à Bruxelles

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Musée des Égouts

+ Bruxelles sous terre: Bruxelles, ses églises, son canal, ses parcs, ses arabesques art nouveau et... ses souterrains. La lumière du jour n’est pas pour vous? La météo s’annonce maussade? Pas de panique: trouvez abri sous les pavés et boulevards. Si une plongée souterraine vous tente, vous avez deux options. Le Musée des égouts d’abord, porte d’Anderlecht, vous promet quelques dizaines de mètres de promenade humide. Ce 8 avril, une balade contée est justement prévue sur les traces des rats (du mardi au samedi, gratuit <18 ans/4€/6€/8€). Le Coudenberg ensuite, sous la place Royale, vous emmène pour un bon dans le temps souterrain dans l’ancien palais de Charles Quint, dont les ramifications restent immenses. Pendant les congés de Pâques, une chasse au trésor est prévue (fermé le lundi, gratuit <18 ans/5€/6€/7€, entrée par le musée BELvue).

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
EdA - Mathieu GOLINVAUX

+ Bruxelles en tram gastronomique: ce n’est pas une visite guidée à proprement parler mais la boucle ferroviaire du Tram Experience reste réellement alléchante. Les départs se font tous les jours (sauf lundi) depuis la place Poelaert pour une virée vers les quartiers verts de Bruxelles. Les menus des grands chefs se déclinent en 6 ou 7 services oscillant entre 190 et 690€ (prix pour la table entière, de 2 à 4 personnes, vins et eaux comprises). Attention: là aussi, les voyages sont très vite complets. Pensez à réserver.

Tuk tuk, vieux tram ou baskets: 10 visites insolites de Bruxelles
Rouliroula
+ Bruxelles en roller: en attendant le retour de l’hebdomadaire et festive «Roller & Bike Parade» les vendredis du 3 juin au 9 septembre dans le centre de Bruxelles, l’ASBL Rouliroula, qui promeut l’usage du patin organise plusieurs sorties par semaine. Celle du mardi convient très bien au débutant et vous propulse en 2e couronne et en périphérie: c’est là aussi l’originalité. Zaventem, Atomium, Soignes, Vogelzang et Neerpede, Canal jusque Hal: dépaysement garanti. Rouliroula prévient qu’il faut tout de même maîtriser sa vitesse (auquel cas des initiations sont possibles) et s’équiper de gilets fluo et de boissons. Et c’est gratuit.