JEMEPPE/GEMBLOUX

Une centaine de réclamations pour le projet de ligne à haute tension

Une centaine de réclamations pour le projet de ligne à haute tension

ÉdA

Une centaine de réclamations ont été introduites auprès du gestionnaire de réseau de transport d’électricité «Elia» à la suite du projet d’aménagement d’une nouvelle liaison électrique (2x150kV) reliant les communes de Jemeppe-sur-Sambre et Gembloux.

Le 6 mars dernier, Elia présentait son projet visant la construction d’une nouvelle liaison électrique entre Jemeppe-sur-Sambre et Gembloux ainsi que la démolition partielle d’une autre entre Auvelais et Gembloux à l’horizon 2020. Les liaisons actuelles arrivant en fin de vie, Elia propose un nouveau tracé qui limite autant que possible les zones d’habitat et le surplomb des maisons.

Dans le cadre de ce projet, les riverains des principales communes concernées (Jemeppe-sur-sambre et Gembloux) ont été invités à introduire leurs remarques et réclamations éventuelles. Le délai avait été initialement fixé au 21 mars, mais a été prolongé après une demande du bourgmestre de Gembloux jusqu’au 4 avril.

Au total, Elia a reçu une centaine de courriers de réclamations (portant principalement sur les aspects liés à l’environnement, le paysage et la santé) qui seront analysés, comme le prévoit le processus légal, par un expert indépendant et agréé par la Région Wallonne à savoir l’auteur de l’étude d’incidence en environnement qui remettra son rapport pour l’automne.

Elia et l’expert viendront ensuite présenter ce rapport et répondre aux différentes questions ayant été posées aux riverains des différentes communes. «Ce qui est certain, c’est que nous tiendrons compte des remarques avant d’introduire un permis», a rassuré Elia.