Fermeture de casernes de la protection civile - Ecolo s'inquiète de "l'enchaînement de décisions drastiques" prises par Jan Jambon

Le député fédéral Ecolo Gilles Vanden Burre s'inquiète de l'enchaînement de décisions drastiques prises par le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), après que ce dernier a annoncé mardi la fermeture de quatre des six casernes de la protection civile.

"C'est un scénario de déjà-vu, une sorte de doctrine Jambon. Depuis 2014, on organise le manque de moyens et l'austérité pour ensuite démanteler", a déploré M. Vanden Burre, en faisant notamment référence à la réduction du nombre de laboratoires scientifiques, ou au manque de moyens des services de lutte contre la fraude fiscale.

"C'est une nouvelle fois un service à la population qui est aujourd'hui impacté", a souligné le parlementaire, qui compte bien interroger le ministre sur les conséquences pratiques des fermetures de casernes.

"Ces annonces systématiques sont tout à fait inquiétantes, nous craignons que les services de police soient la prochaine cible", conclut-il.