INSOLITE

Mais au fait, pourquoi fait-on des blagues le 1er avril?

Mais au fait, pourquoi fait-on des blagues le 1er  avril?

Thibault Renard – Fotolia

C’est une tradition bien ancrée chez nous: qui dit 1er avril, dit blagues à toutes les sauces. Tentative d’éclairage sur l’origine de cette drôle de tradition.

Une première recherche sur le web avec pour mots-clés «origine 1er avril» annonce la couleur: «Les origines du poisson d’avril restent obscures», prévient une encyclopédie gratuite et disponible en ligne. Plusieurs explications, brassant des époques variées, coexistent. Voici celle qui revient le plus.

L’origine la plus populaire du poisson d’avril nous ramène en 1564. Année de réforme calendaire. En effet, Charles IX, alors roi de France, décida qu’à l’avenir, l’année ne commencerait plus à des dates variant selon les diocèses (Noël, Pâques, 1er avril, etc.) mais… le 1er janvier. Une décision qui fut étendue à l’ensemble de la chrétienté quelques années plus tard, en 1582, par le pape Grégoire XIII.

Oui mais voilà, tout le monde ne s’adapta pas de suite à cette réforme calendaire. Pour la bonne et simple raison que beaucoup n’en étaient tout simplement pas informés. Conséquence, ces personnes continuaient à célébrer l’an neuf le 1er avril. De quoi susciter des moqueries de la part de ceux qui étaient au courant. Moqueries qui prirent notamment la forme de faux poissons offerts pour marquer la fin du Carême. «Ainsi naquit le fameux poisson d’avril, le jour des fous, le jour de ceux qui n’acceptent pas la réalité ou la voient autrement.»

Cette origine est toutefois contestée car non seulement, il existe des traces écrites antérieures à cette période qui évoquent le poisson d’avril. En plus, le 1er avril est fêté dans de nombreux autres pays que la France, dont la Belgique mais aussi: au Danemark, aux Pays-Bas, au Canada, en Italie, en Espagne, en Russie, en Angleterre, en Pologne, en Croatie, en Slovénie, au Portugal, aux États-Unis, en Suisse, en Suède, en Finlande, ou encore au Japon.

Bref, cette tradition a décidément bon dos de nous jouer des tours.

D’autres hypothèses

Le poisson d’avril serait lié à l’ouverture ou à la fermeture de la saison de la pêche. Pour taquiner les pêcheurs, un hareng (à l’origine offert) était accroché dans leur dos.

Plus historique, une autre origine possible correspond au moment auquel tombe le 1er avril: 12 jours après l’équinoxe de printemps. D’où la probabilité que cette tradition remonte à l’antiquité. Période pendant laquelle une journée était dédiée au Dieu du rire dans l’ancienne Grèce. Avant que cette tradition ne soit reprise par les romains avec la déesse Aphrodite.