BELŒIL

Les forces spéciales belges fêtent le 75e anniversaire des SAS au château de Belœil

Les forces spéciales belges fêtent le 75e anniversaire des SAS au château de Belœil

La journée anniversaire a débuté par une prise de parole du colonel Descheemaeker. ÉdA

Les forces spéciales belges ont fêté vendredi le 75e anniversaire de la création de l’unité SAS, «Spécial Air Service». À l’issue d’une démonstration dynamique par les forces spéciales, un ouvrage retraçant l’histoire de cette unité spéciale a été dévoilé.

Un millier d’invités étaient présents vendredi matin au château de Belœil, près de Tournai, où se sont déroulées les cérémonies marquant le 75e anniversaire de la création des «Belgian SAS». Cette journée de retrouvailles d’anciens membres de ce corps d’élite et de leurs familles s’est déroulée sous le commandement du colonel Descheemaeker, commandant de la «Brigade légère».

En 1942, à l’initiative du colonel Eddy Blondeel, a été créée la Compagnie parachutiste indépendante belge formée d’hommes rompus à tous les exercices de la guerre. À l’époque, cette compagnie était sous le haut commandement britannique. Leurs qualités et leur discrétion leur ont mérité en 1944 la marque exceptionnelle de «SAS» et les ont menés à l’avant-scène des combats, d’abord en France, puis en Belgique où ils furent les premiers soldats belges sur le sol national en août 1944. Au terme du second conflit mondial, leur cohésion, leur indépendance d’initiative et leur esprit de corps les ont menés victorieusement aux quatre coins du monde et ce depuis 75 ans. «Who dares wins» («Qui ose gagne») était leur devise. À la fin de la guerre, les SAS belges sont devenus le «Régiment parachutiste» puis ont connu diverses transformations pour devenir l’actuel «Special Forces Group».

La journée anniversaire a débuté par une prise de parole du colonel Descheemaeker, puis par une démonstration des forces spéciales aujourd’hui stationnées à la caserne d’Heverlee. Venus à bord de deux hélicoptère, un Agusta et un NH90, les SAS ont descendu à la corde jusqu’aux abords du grand bassin du château de Belœil. Simultanément, des hommes-grenouilles intervenaient.

À l’issue de cette démonstration, un ouvrage retraçant les 75 ans d’activités des SAS a été officiellement présenté. «Ce livre a été édité à 1.700 exemplaires et 1.400 livres sont d’ores et déjà vendus. C’est un ouvrage de 400 pages, richement illustré en photos, édité en français et en flamand. Ce livre, dédicacé par le roi Philippe, a été écrit par quatre auteurs», précise le lieutenant-colonel Tom Bilo. À l’issue de la présentation de ce livre, une réception a réuni les nombreux invités qui ont pu découvrir dans les cours et allées du château le matériel (véhicules, armement….) aujourd’hui utilisé par les hommes du «Special Forces Group».