SPA

PHOTOS | Violent incendie d'un ancien hôtel à Spa: un acte criminel?

Une quarantaine de pompiers de la zone de secours 4 (Vesdre-Hoëgne et Plateau) luttent actuellement contre les flammes qui ravagent un ancien hôtel à Balmoral à Spa. La piste criminelle semble être suivie.

C’est un incendie d’une violence rare qui s’est déclaré peu après 19h ce samedi à Spa. Un ancien hôtel, situé à Balmoral et dont les Spadois se rappellent comme étant celui du Crédit Communal, s’est très rapidement embrasé.

Une quarantaine d’hommes de toute la zone de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau sont rapidement arrivés sur les lieux, soutenus par une autopompe de la zone de secours Warche, Amblève & Lienne, ainsi qu'un renfort de la sécurité civile. Mais devant l’étendue des flammes, les hommes du feu n’ont rien pu faire d’autre que sécuriser les alentours et  notamment l’hôtel Radisson Blu Balmoral situé pratiquement en face du bâtiment en feu.

Une fois que les flammes sont un peu retombées, les pompiers ont pu tenter d’éteindre le feu, mais le manque d’eau et le vent ne les ont pas aidés à venir à bout de l’incendie. Trois heures après le début de l’incendie, les flammes virevoltaient toujours dans le bâtiment. Les pompiers resteront sans doute sur place jusqu’au petit matin.

Concernant l’origine de l’incendie, au vu de la rapidité de la propagation des flammes et du fait que le bâtiment était vide depuis près de 20 ans, les pompiers considèrent la piste criminelle comme la plus probable. Il n'y aurait aucun blessé.

Un expert attendu

Un expert incendie est attendu sur les lieux ce dimanche, a-t-on appris auprès de la zone de police Fagnes. L'ex-Golf Hotel étant l'abandon depuis plusieurs années et n'étant dès lors plus alimenté en électricité, la piste criminelle est envisagée.

"Un expert incendie est attendu sur les lieux", indique dimanche la zone de police Fagnes. Il sera chargé de déterminer les circonstances du sinistre qui ravagé les lieux. "Il ne reste rien de l'hôtel. Peut-être l'un ou l'autre pan de mur", explique Joseph Houssa, le bourgmestre de la ville de Spa. Le maïeur confirme également, comme l'ont indiqué plusieurs médias, que l'actuel propriétaire des lieux est en litige avec la commune. "La commune lève une taxe sur les bâtiments inoccupés, ce qui est le cas de cet ancien hôtel. Le propriétaire refuse de la payer."

Les pompiers qui ont lutté contre les flammes durant toute la nuit étaient encore sur place ce dimanche matin.