SOCIETE

La baisse du nombre de victimes d’abus sexuels encore trop timide

La baisse du nombre de victimes d’abus sexuels encore trop timide

La violence faite aux femmes reste encore trop importante. Reporters (Illustration)

Le nombre total de patientes adultes admises dans les hôpitaux en raison de violences, qu’elles soient physiques, émotionnelles, psychologiques ou sexuelles, s’élevait à 507 en 2014 contre 556 en 2010, ressort-il des données du «Résumé Hospitalier Minimum».

Selon ces chiffres dévoilés hier en Commission de la Santé publique par la ministre compétente Maggie De Block (Open Vld), 1,4 femme en moyenne a été admise par jour à l’hôpital à la suite d’une maltraitance en 2014 contre 1,5 quotidiennement en 2010 et 1,6 en 2012.

«Bien que le nombre de victimes d’abus sexuels, majeures ou mineures, se révèle proportionnellement plus faible, aucune véritable tendance à la baisse n’a été constatée depuis 2010», regrette Kattrin Jadin jeudi. En 2014, 94 patientes ont ainsi été admises à l’hôpital contre 119 l’année précédente. «Cette sensible baisse ne parvient toutefois pas à masquer une certaine constance dans la moyenne de patientes admises par jour à l’hôpital. Depuis 2010, elle oscille entre 0,3 et 0,2», indique-t-elle, estimant la situation «préoccupante».