BRUXELLES

VIDEO | Delphine Boël présente son livre: «Je suis une artiste depuis ma naissance»

En ce samedi de foire du livre, il y avait du monde, beaucoup de monde pour apercevoir Bernard Weber, Amélie Nothomb ou encore Delphine Boël qui présentait elle aussi son dernier bouquin.

Au coeur des allées de la foire du livre dans les hangars géants de Tour & Taxi, la présence de Delphine Boël étonne. Ils sont nombreux à faire un petit détour par le stand de Filigranes pour apercevoir de plus près celle qui dit être la fille du roi Albert II. «Elle ressemble à Fabiola», entend-on au détour d’une conversation.

Si la majorité des curieux ne prend même pas le temps de regarder son ouvrage, et file dare dare une fois la photo faite sur leur smartphone, certains sont venus spécialement pour discuter avec l’artiste.

Car si en 2008, Delphine Boël avait publié une autobiographie intitulée «Couper le cordon», il s’agit cette fois d’un recueil de son travail d’artiste. La plupart des œuvres présentées dans le bouquin sont d’ailleurs à observer en vrai au musée d’Ixelles jusqu’au 14 mai prochain. «Il s’appelle «Never give up», précise-t-elle. C’est une rétrospective de mes œuvres depuis 1984 jusqu’à 2016.»

Dans le travail de celle qui se bat pour être reconnue comme la fille du roi précédent, on remarque énormément de couleur. «En anglais, on dit que mes œuvres sont happy sadness, reprend-elle. Je fais des choses qui sont arrivées dans ma vie et qui sont compliquées et je les rends joyeuses. J’ajoute de la couleur pour rendre le message plus léger. Je suis artiste depuis ma naissance. Le monde n’était pas très agréable, c’est pourquoi j’aimais bien m’entourer de couleur, pour rendre ma vie plus belle.»

Plus les minutes défilent, plus ils sont nombreux à venir faire dédicacer un livre. Delphine Boël prend le temps de discuter avec chacun d’entre eux. «Les gens sont gentils avec moi, termine-t-elle. Ils me soutiennent. Je pense qu’ils m’aiment bien (rires).»


Nos dernières videos