PAYS-BAS

Les propos d’Erdogan sur le nazisme «fous» et «déplacés», selon le premier ministre néerlandais

Les propos d’Erdogan sur le nazisme «fous» et «déplacés», selon le premier ministre néerlandais

Suite aux propos virulents du président turc sur la politique des Pays-Bas, le premier ministre néerlandais, Mark Rutte (photo d’illustration), a fait part de son indignation. Photo News

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a estimé samedi que les propos du président turc Recep Tayyip Erdogan, comparant la politique néerlandaise au nazisme, étaient «fous» et «déplacés».

C’était des «propos fous». «Je comprends qu’ils (NDLR: les Turcs) soient en colère mais c’était tout à fait déplacé», a dit M. Rutte à la presse, alors que La Haye vient de décider d’empêcher une visite du ministre des Affaires étrangères turc.

La ministre turque de la Famille, Fatma Betül Sayan Kaya, a par ailleurs décidé de se rendre aux Pays-Bas par la route, depuis l’Allemagne où elle se trouve. La ministre aurait dû s’exprimer aux Pays-Bas vendredi mais les deux meetings auxquels elle était attendue ont été annulés.

Nos dernières videos