BUZZ

VIDÉO | «Kiss cam»: la vengeance de sa copine lui cloue le bec

Grand moment de gêne hier lors de la pause «kiss cam» du match de NBA à Atlanta. Il refuse d’embrasser sa copine devant la caméra, sa vengeance l’a blessé dans son orgueil.

Oui, la «kiss cam» et ses relents de marketing à l’eau de rose peuvent écœurer les personnes désignées volontaires pour cette pause romantique lors des rencontres sportives. Surtout quand la musique de La Belle et la Bête rythme cette distribution de bisous forcés. Mais il vaut mieux prendre sur soi de temps en temps, au risque d’être blessé dans son orgueil. Cet amateur de basket en a payé les frais hier soir à la Philips Arena d’Atlanta.

La tournée de bisous se déroule sans accroche dans une ambiance bon enfant, jusqu’à ce que la «kiss cam» braque un couple formé par un râleur et une blagueuse (1:15 dans la vidéo). Il n’avait pas l’air dans son assiette et semblait noyer son ennui au fond d’une bière. Et ce n’est pas cette invitation à la tendresse qui a eu raison du grincheux. À ses côtés, sa copine n’a rien manqué de la «kiss cam» et n’attendait que ça, d’être désignée pour un bisou public. S’il n’a pas l’air inspiré par l’exercice, elle n’a pas perdu l’envie de passer une bonne soirée. Et ce ne sont pas les états d’âme de sa moitié qui l’en empêcheront. Du coup, remballée sèchement par son amoureux, elle se venge et offre un bisou à son voisin de gauche qui n’en demandait pas moins.

Voyant ça, le grognon sort de ses gonds et quitte l’assemblée, aussi outré que gêné par l’humiliation infligée par sa copine. La scène est aussi drôle pour les témoins (il suffit de voir la réaction de celle en bas à droite de l’image pour s’imaginer l’ambiance dans les gradins) que cruelle pour lui. Mais c’est tout ce qu’il mérite: un bisou de son amoureuse, ça ne se refuse pas!

Nos dernières videos